En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
+0.51 %
4 812.00
+0.54 %
SBF 120 PTS
3 832.83
+0.61 %
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 271.93
+0.86 %
6 691.41
+0.33 %
1.140
-0.06 %

La construction du nouvel aéroport de Mexico rejetée à 69% lors d'une consultation controversée

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Une personne vote pendant une consultation sur la construction d'un aéroport à Mexico City, à Monterrey, dans l'état de Nuevo Leon, au Mexique, le 25 octobre 2018
Une personne vote pendant une consultation sur la construction d'un aéroport à Mexico City, à Monterrey, dans l'état de Nuevo Leon, au Mexique, le 25 octobre 2018 ( Julio Cesar AGUILAR / AFP/Archives )

La construction du nouvel aéroport de Mexico a été rejetée à 69,95% lors d'une consultation après le dépouillement de la quasi-totalité des votes, a annoncé dimanche l'équipe du président élu Andres Manuel Lopez Obrador à l'issue de ce scrutin controversé.

Après le dépouillement des urnes dans 98,18% des bureaux de vote, il ressort que "310.463 (votants) se sont exprimés pour la poursuite de la construction de l'aéroport de Texcoco, et 747.000 se sont exprimés en faveur des études et travaux à Santa Lucia", un aéroport militaire offrant une alternative au chantier en cours, a indiqué lors d'une conférence de presse Enrique Calderon, chargé du dépouillement.

Vivement critiquée pour ses irrégularités, cette consultation publique avait débuté jeudi et s'est achevée ce dimanche dans 1.073 bureaux de vote à travers le pays.

Le scrutin devait trancher entre un projet déjà entamé - estimé à plus de 13 milliards de dollars (11,4 mds EUR) - et une alternative prévoyant le réaménagement de l'aéroport militaire de Santa Lucia au sud de la capitale, de l'aéroport actuel de Mexico, ainsi que de celui de Toluca.

Durant sa campagne, M. Lopez Obrador a plusieurs fois critiqué le chantier en cours de construction de ce méga-aéroport, pour son coût élevé, son impact environnemental et pour de supposés faits de corruption dans l'attribution des contrats.

L'un des principaux investisseurs est le magnat mexicain des télécommunications Carlos Slim.

La consultation n'était pas organisée par les autorités électorales nationales et ses détracteurs estiment qu'elle n'est pas conforme à la loi et dénoncent son manque de rigueur, comme des votes multiples, constatés par plusieurs médias dont l'AFP.

Jesus Ramirez, porte-parole de M. Lopez Obrador, a jugé lors de cette conférence de presse que si des failles avaient pu être constatées, les résultats n'en restaient pas moins "définitifs sur le futur de l'aéroport" et que l'actuel gouvernement "devra(it) respecter la décision qui a été prise".

M. Lopez Obrador s'exprimera de façon définitive lundi sur le projet d'aéroport, a-t-il précisé.

Le président-élu doit prendre ses fonctions le 1er décembre prochain.

Selon différents sondages publiés cette semaine, 55% des Mexicains interrogés souhaitent la poursuite du chantier en cours.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…

Publié le 16/01/2019

Ramsay Générale de Santé annonce le versement d’une prime exceptionnelle, dite "prime Macron", à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40 000 euros…