En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
+0.00 %
5 409.50
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-
DAX PTS
12 358.87
-
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.00 %
1.134
-0.05 %

La Commission européenne "choquée" par des tests automobiles sur les singes

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Un test d'émission sur une Volkswagen Golf 2,0 litre diesel le 7 août 2017 à Ludwigsburg, en Allemagne
Un test d'émission sur une Volkswagen Golf 2,0 litre diesel le 7 août 2017 à Ludwigsburg, en Allemagne ( THOMAS KIENZLE / AFP/Archives )

La Commission européenne s'est dite "choquée" mardi par la révélation de tests d'émissions polluantes visant des singes et des humains dans l'industrie automobile allemande.

"Nous sommes choqués par ces nouvelles comme n'importe qui d'autre", a dit le porte-parole de l'exécutif européen, interrogé par la presse. "Nous prenons note du fait que les autorités allemandes visent à enquêter sur ce sujet et nous espérons qu'elles le feront", a-t-il ajouté.

"Je pense que c'est aux autorités nationales de traiter le sujet" et ce type de sujet "requiert une action urgente des autorités nationales", a précisé le porte-parole de l'exécutif européen.

La commissaire européenne à l'Industrie, Elzbieta Bienkowska, a estimé sur Twitter que ces tests étaient "immoraux et inacceptables pour une entreprise européenne au XXIe siècle".

Le scandale des moteurs diesel est revenu hanter les constructeurs allemands après des révélations sur des tests visant des singes et des humains pour mesurer l'impact des émanations du gazole.

Volkswagen, BMW, Daimler et l'équipementier Bosch affrontent deux affaires distinctes mais révélées quasi-simultanément, impliquant toutes deux un organisme de recherche qu'ils finançaient, l'EUGT, fermé depuis.

Le premier scandale, dévoilé par le New York Times, porte sur des tests menés aux Etats-Unis sur des singes en 2014, enfermés face à des dessins animés pendant qu'on leur faisait respirer la fumée émise par une Beetle, successeur de la Coccinelle, modèle phare de Volkswagen.

Les journaux Stuttgarter Zeitung et Süddeutsche Zeitung ont ensuite évoqué lundi d'autres tests, cette fois en Allemagne et sur des êtres humains.

Un institut hospitalier d'Aix-la-Chapelle, mandaté par l'EUGT, aurait ainsi fait inhaler en 2013 et 2014 du dioxyde d'azote (NO2) à 25 personnes en bonne santé, à des concentrations variées, détaillent les deux journaux.

Le but était, selon l'institut, de mesurer l'effet de l'exposition au NO2 sur le lieu de travail, "par exemple pour les conducteurs de poids-lourds, les mécaniciens ou les soudeurs", pour recommander une éventuelle baisse des seuils réglementaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

Après deux séances difficiles, le marché parisien est resté plutôt atone, dans le sillage du rebond de  l’Asie et d’un mieux sur la livre turque face au dollar (6,296).

Publié le 15/08/2018

Aucune grosse évolution n'est attendue sur le CAC40 à l'ouverture...

Publié le 15/08/2018

L'EUR/USD poursuit sa chute

Publié le 15/08/2018

La Société des Bains de mer de Monaco (SBM) a vu son chiffre d'affaires progresser de 13,5% au premier trimestre clos fin juin, pour atteindre 144,84 millions d'euros. Dans le détail des…