En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 030.40 PTS
-0.26 %
6 035.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 757.59
-0.08 %
DAX PTS
13 555.56
0. %
Dow Jones PTS
29 196.04
+0. %
9 166.63
+0. %
1.109
+0.06 %

La Chine veut renforcer sa coopération avec le Zimbabwe

| AFP | 340 | Aucun vote sur cette news
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (g) et son homologue zimbabwéen Sibusiso Moyo, le 12 janvier 2020 à Harare
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (g) et son homologue zimbabwéen Sibusiso Moyo, le 12 janvier 2020 à Harare ( Jekesai NJIKIZANA / AFP )

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi s'est engagé dimanche à renforcer la coopération avec le Zimbabwe malgré une récente querelle entre les deux pays sur les chiffres de l'aide bilatérale que Pékin lui accorde pour maintenir à flots son économie en crise.

En novembre, le gouvernement zimbabwéen avait déclaré n'avoir reçu de Pékin que 3.6 millions de dollars d'aide bilatérale entre janvier et septembre 2019, soit loin derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Visiblement froissé, Pékin avait reproché à Harare de sous-estimer son aide, avançant un chiffre près de 40 fois plus élevé (136,8 millions de dollars).

M. Yi s'est entretenu dimanche avec son homologue Sibusiso Moyo, lors de la dernière étape de sa tournée en Afrique, qui l'a amené également en Egypte, Djibouti, Erythrée et au Burundi.

Il n'a pas mentionné d'aide financière, mais a salué la coopération "gagnant-gagnant" entre la Chine et le Zimbabwe dans les domaines des infrastructures, de l'agriculture et des mines, et a promis d'explorer de nouvelles pistes de coopération.

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Afrique et au Zimbabwe, sa présence est particulièrement visible depuis les sanctions pour non-respect des droits de l'Homme infligées par les Occidentaux au régime de l'ex-président Robert Mugabe.

"La Chine a aidé l'Afrique à construire plus de 130 installations médicales, 45 stades, et plus de 170 écoles au cours des cinq dernières années", a déclaré M. Yi à la presse à Harare.

Les partis d'opposition au Zimbabwe accusent le gouvernement de céder minerais et autres ressources naturelles à la Chine en échange de son aide financière. Ils accusent également les entreprises chinoises d'abuser des travailleurs locaux et de les sous-payer.

Le pays d'Afrique australe est enlisé depuis vingt ans dans une crise économique et financière catastrophique.

La situation de ses 15 millions d'habitants s'est encore aggravée récemment avec le retour de l'hyperinflation, des coupures d'électricité, des pénuries de produits comme la farine, le carburant et les médicaments, et la sécheresse.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de FAURECIA, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 22/01/2020

Suite aux résultats de l'offre publique de rachat d'un montant de 1,4 milliard d'euros portant sur 19,7% de son capital, Iliad a lancé une...

Publié le 22/01/2020

L’année 2019 n’aura pas été facile pour Daimler. Le constructeur automobile allemand a une nouvelle fois averti sur ses résultats. Selon des données préliminaires, le bénéfice…

Publié le 22/01/2020

Fortement pressenti pour prendre la succession de Thierry Bolloré au poste de directeur général de Renault, Luca de Meo pourrait être officiellement...

Publié le 22/01/2020

Amundi (+2,52% à 73,30) se distingue en tête de l’indice SBF 120 à la faveur du rachat de la branche de gestion d'actifs de Banco Sabadell pour 430 millions d’euros. Un complément de prix,…