5 390.63 PTS
-1.10 %
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 278.48
-

La Chine vend sa part dans Blackstone, sur fond de tensions commerciales avec Trump

| AFP | 258 | Aucun vote sur cette news
La Chine vend sa part dans Blackstone, sur fond de tensions commerciales avec Trump
La Chine vend sa part dans Blackstone, sur fond de tensions commerciales avec Trump ( MANDEL NGAN / AFP )

Le fond souverain chinois China Investment Corp (CIC) a vendu la participation qu'il détenait dans le fonds d'investissement américain Blackstone mettant ainsi fin à un investissement de dix ans au moment où les tensions bilatérales s'enveniment, a-t-on appris mercredi de source financière.

Blackstone avait indiqué dans son rapport annuel publié début mars que China Investment Corp avait récemment vendu la participation qu'il avait commencé à acquérir en 2007, lorsque la Chine cherchait des moyens rentables d'investir ses importantes réserves de devises.

L'investissement s'était fait via une entité légale créée par CIC et appelée Beijing Wonderful Investments.

"A partir du 22 février 2018, Beijing Wonderful Investments ne possède plus aucune action sans droit de vote", a indiqué Blackstone dans le rapport sans autre précision.

CIC avait payé à l'origine en 2007 3 milliards de dollars pour une participation de 9% dans Blackstone, dans l'un de ses premiers gros investissements.

Un an plus tard, CIC avait augmenté sa participation à 12,5%, avait annoncé Blackstone.

L'investissement avait souffert au fil des années des fluctuations du cours des actions de Blackstone.

On ignore pour l'instant les raisons qui ont poussé CIC, qui détient actuellement selon son site internet plus de 800 milliards de dollars d'actions au total, à vendre ses parts dans Blackstone.

CIC n'a publié aucun communiqué à ce sujet et le fond, interrogé, n'a pas voulu répondre.

Les relations commerciales sino-américaines ont été de tout temps difficiles en raison essentiellement d'un déséquilible commercial en faveur de la Chine et d'accusations portées par Washington selon lesquelles Pékin bloque l'accès à ses marchés.

Ces relations se sont envenimées sous la présidence de Donald Trump qui critique fréquemment la politique commerciale de la Chine et vient d'annoncer une hausse des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium qui va peser sur la Chine, notamment.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...