En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 405.50
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 331.24
-0.13 %
DAX PTS
12 359.87
+0.01 %
Dowjones PTS
25 298.47
+0.44 %
7 439.96
+0.52 %
1.135
-0.42 %

La Chine porte la vitesse de TGV à 350km/h sur la ligne Pékin-Shanghai

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Le train à grande vitesse de la ligne Pékin-Shanghai, à Nankin dans l'est de la Chine, le 21 septembre 2017
Le train à grande vitesse de la ligne Pékin-Shanghai, à Nankin dans l'est de la Chine, le 21 septembre 2017 ( STR / AFP )

La Chine a porté jeudi la vitesse maximale de ses trains à grande vitesse (TGV) à 350 kilomètres/heure sur la ligne Pékin-Shanghai, six ans après un grave accident qui avait conduit à sa réduction.

Cette augmentation permettra d'effectuer les 1.318 kilomètres de trajet entre les deux métropoles en 4 heures et 28 minutes, contre environ une heure de plus auparavant.

La vitesse des TGV avait été limitée à 300 kilomètres/heure dans tout le pays après une catastrophe ferroviaire qui avait fait une quarantaine de morts en juillet 2011.

Au total, 14 trains effectuent jeudi le trajet entre Pékin et Shanghai conformément au nouveau plafond autorisé, a indiqué l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

La liaison ferroviaire entre les deux villes est l'une des plus fréquentées du pays, avec plus de 100 millions de passagers par an.

La Chine possède le plus long réseau TGV du monde, édifié en quelques années à coup de centaines de milliards d'euros.

Mais sa réalisation a toutefois été entachée de nombreux scandales de corruption. L'accident intervenu en 2011 avait également suscité de graves inquiétudes sur la sécurité et la vitesse des trains.

L'ancien ministre chinois des Chemins de fer, Liu Zhijun, avait été condamné en 2013 à la peine capitale avec sursis, commuée l'an dernier en prison à perpétuité, pour avoir accepté des pots-de-vin totalisant 65 millions de yuans (8,3 millions d'euros au cours actuel).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Thales et Gemalto ont obtenu l'autorisation règlementaire relative aux investissements étrangers au Canada concernant leur rapprochement. Au total, les deux groupes ont obtenu 4 des 14 autorisations…

Publié le 14/08/2018

A 14h30 aux Etats-Unis
Ventes au détail de juillet.
Estimation provisoire de la productivité et des coûts du travail au deuxième trimestre.Indice manufacturier "Empire State" d'août.

A…

Publié le 14/08/2018

Tesla (-0,60% à 354,33 dollars) annonce aujourd’hui la nomination d’un comité spécial ayant pour mission d’évaluer la proposition d'Elon Musk de retirer le constructeur de voitures…

Publié le 14/08/2018

Des gains sensibles en peu de temps

Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…