En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 204.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
25 949.28
+0.38 %
7 063.41
+0.40 %
1.133
-0.01 %

La Chine envisage d'assouplir la réglementation sur les investissements étrangers

| AFP | 271 | 5 par 1 internautes
Vue du quartier d'affaires de Pékin, le 17 décembre 2018
Vue du quartier d'affaires de Pékin, le 17 décembre 2018 ( WANG Zhao / AFP/Archives )

La Chine envisage d'assouplir les règles encadrant les investissements étrangers sur son territoire dans la nouvelle version d'un projet de loi, selon les informations mardi d'une agence d'État chinoise, à l'heure où Pékin cherche une réponse à cet enjeu clé de son conflit commercial avec les États-Unis.

Si cette réglementation était adoptée, les investisseurs étrangers seraient traités sur un quasi pied d'égalité avec leurs rivaux chinois et les pouvoirs locaux ne pourraient restreindre l'accès des firmes étrangères aux marchés domestiques que "dans des circonstances particulières" et au motif de "l'intérêt général", a indiqué l'agence de presse officielle Xinhua.

De la même manière, les gouvernements locaux ne seraient alors plus en mesure de confisquer des biens étrangers sans passer par des procédures judiciaires.

Le projet, qui doit être étudié à partir de mardi dans le cadre d'une session de deux jours du comité permanent de l'Assemblée nationale populaire, est la deuxième mouture d'un texte soumis en décembre à l'organe législatif chinois.

Parmi les ajouts: des règles encadrant les enquêtes antitrust sur les fusions et acquisitions menées par des acteurs étrangers et des pénalités pour ceux qui omettraient de communiquer aux autorités des informations relatives à leurs investissements.

Le texte actualisé devrait remplacer trois lois existantes, selon Xinhua, et certaines industries – pas identifiées par l'agence – seraient exclues de son champ d'application.

L'annonce de son examen intervient alors que le chef des négociateurs chinois Liu He est arrivé à Washington pour des tractations commerciales cruciales.

En vertu d'une trêve dans le différend qui oppose les deux pays, la Chine et les États-Unis disposent encore d'un mois pour s'accorder, faute de quoi les taxes américaines sur des centaines de milliards d'exportations chinoises seront revues à la hausse.

Les droits de douane déjà imposés par Washington pèsent sur la deuxième économie mondiale, qui a enregistré l'an dernier la plus faible croissance de son PIB en 28 ans, à 6,6%.

Les États-Unis et plusieurs pays occidentaux réclament de longue date un meilleur accès aux marchés chinois et dénoncent le montant des subventions publiques, accusées de biaiser la concurrence.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...