5 268.76 PTS
-0.07 %
5 263.00
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 211.87
+0.00 %
DAX PTS
12 605.20
+0.08 %
Dowjones PTS
22 298.47
+0.01 %
5 880.53
+0.22 %
Nikkei PTS
20 330.19
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Chine assouplit ses contrôles sur les flux de capitaux, le yuan perd du terrain

| AFP | 88 | Aucun vote sur cette news
La Chine assouplit ses contrôles sur les flux de capitaux, le yuan perd du terrain
La Chine assouplit ses contrôles sur les flux de capitaux, le yuan perd du terrain ( Fred DUFOUR / AFP/Archives )

Le yuan perdait du terrain mardi pour la première fois en deux semaines, après l'assouplissement par la Chine de certains contrôles sur les mouvements de capitaux -- de quoi renforcer l'idée que Pékin s'efforce d'enrayer le renchérissement de sa devise.

La banque centrale chinoise (PBOC) a abaissé mardi à 6,5277 yuans pour un dollar, en recul de 0,43% par rapport à lundi, le taux-pivot autour duquel le renminbi (autre nom du yuan) est autorisé à fluctuer face au billet vert.

C'est le premier abaissement en 11 séances, durant lesquelles le yuan n'avait cessé de s'apprécier jusqu'à atteindre un sommet depuis 16 mois.

Le régime continue d'encadrer la convertibilité du yuan, qui ne peut fluctuer que dans une fourchette quotidienne de 2% de part et d'autre du taux-pivot déterminé par la PBOC -- même si celle-ci assure tenir compte des pressions du marché.

Ce renversement de tendance intervient au lendemain de l'annonce, par un quotidien financier chinois contrôlé par la banque centrale, d'un assouplissement sur les transactions transfrontalières.

Ainsi, la PBOC n'exigera plus des établissements bancaires qu'ils mettent de côté un dépôt de 20% sur les ventes à terme de devises étrangères -- une règle imposée en 2015 pour restreindre les colossales fuites de capitaux hors de Chine.

De même, les institutions financières étrangères réalisant des opérations sur le yuan dans le pays ne seront plus sommées de placer des réserves dans des banques chinoises continentales, ajoute le journal.

De l'avis de certains observateurs, cela montre que Pékin ne voyait plus d'un oeil favorable le renchérissement-éclair du yuan face au dollar.

"C'est un signal extrêmement clair d'un recul (des autorités) sur les contrôles de capitaux", souligne Eddie Cheung, un analyste de Standard Chartered cité par l'agence Bloomberg.

Pour lui, rien de surprenant néanmoins: "Il est indéniable que la récente appréciation du yuan a été bien trop rapide. Le yuan pourrait fluctuer à la hausse et à la baisse à court terme, le temps que les marchés digèrent la nouvelle donne", prédit-il.

De son côté, Sun Guofeng, chef des recherches de la PBOC cité dans la presse d'Etat, a assuré que la stabilisation de l'économie chinoise rendait nécessaire cet "ajustement" des règles.

Après une dévaluation de 5% orchestrée en août 2015 par Pékin, le renminbi était resté jusqu'à mi-2017 sous forte pression en raison d'une conjoncture chinoise morose, d'un dollar fort, et -- surtout -- de colossales fuites de capitaux hors de Chine.

Les autorités avaient adopté, dès 2015, des mesures drastiques pour limiter cette hémorragie -- dont la plupart restent en place. La Chine s'était également efforcée d'enrayer la dégringolade du cours du yuan en puisant dans ses abondantes réserves de changes.

Avec un succès limité: la monnaie chinoise avait tutoyé fin 2016 les 7 yuans pour un dollar, glissant à son plus bas niveau depuis huit ans.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

Akka a enregistré un chiffre d'affaires de 666,5 ME sur l'ensemble du premier semestre 2017...

Publié le 26/09/2017

Essilor et Luxottica ont confirmé mardi soir que la Commission européenne avait ouvert une phase 2 dans le cadre de la procédure d'examen de leur projet de rapprochement, comme attendu compte tenu…

Publié le 26/09/2017

 Le projet de rapprochement entre Essilor et Luxottica se poursuit   Version PDF du communiqué Charenton-le-Pont, France et Milan, Italie (le 26 septembre 2017) - Essilor et…

Publié le 26/09/2017

Le résultat net au 30 juin 2017 de Carmat ressort en perte de 14,1 ME contre une perte de 10,2 ME au 30 juin 2016...

Publié le 26/09/2017

Trigano a réalisé au quatrième trimestre de son exercice 2016-2017 clos fin août un chiffre d'affaires en hausse de 38% à 394 millions d'euros. A périmètre constant, l'augmentation est de…

CONTENUS SPONSORISÉS