En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 626.52 PTS
+1.07 %
5 630.50
+1.16 %
SBF 120 PTS
4 442.20
+1.18 %
DAX PTS
12 504.52
+1.75 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.00 %
7 905.12
+0.00 %
1.117
-0.37 %

La cheffe du FMI estime possible de relancer l'économie palestinienne

| AFP | 310 | 5 par 1 internautes
Arrivée de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde le 25 juin 2019 à Manama à la conférence sur le volet économique d'un plan de paix américain au Proche-Orient
Arrivée de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde le 25 juin 2019 à Manama à la conférence sur le volet économique d'un plan de paix américain au Proche-Orient ( Shaun TANDON / AFP )

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a estimé possible de relancer l'économie palestinienne, en s'adressant mercredi à la conférence de Bahreïn sur le volet économique d'un plan de paix américain au Proche-Orient.

Le FMI n'a cessé de mettre en garde contre la détérioration de l'économie palestinienne avec le blocage de recettes fiscales en raison d'une dispute entre l'Autorité palestinienne et Israël et le blocus israélien imposé depuis plus d'une décennie à la bande de Gaza.

Devant les participants à la conférence, Mme Lagarde a déclaré que l'économie palestinienne risquait de se contracter de 15% et salué le plan présenté par le conseiller de la Maison-Blanche, Jared Kushner, qui se concentre sur la création, pour l'instant encore théorique, d'emplois.

"Donc, s'il y a un plan économique et s'il y a urgence, il faut s'assurer que l'élan soit maintenu", a-t-elle déclaré lors de la deuxième journée de l'atelier "De la paix à la prospérité".

"Pour cela, il faudra toute la bonne volonté de toutes les parties dans le monde - secteur privé, secteur public, organisations internationales, parties sur le terrain et leurs voisins", a-t-elle ajouté.

Citant des exemples de pays sortant d'un conflit, Mme Lagarde a déclaré que les investisseurs privés avaient besoin de mesures comme le renforcement de la banque centrale, une meilleure gestion des finances publiques et la mobilisation des recettes intérieures.

"Si la lutte contre la corruption est l'un des impératifs des autorités - comme c'était le cas au Rwanda, par exemple - alors les choses peuvent vraiment décoller", a-t-elle dit.

Le plan présenté par M. Kushner prévoit des investissements de 50 milliards de dollars dans les territoires palestiniens et dans les pays voisins étalés sur dix ans avec l'objectif de créer un million d'emplois.

M. Kushner, qui a ouvert la conférence mardi, a qualifié le plan d'"opportunité du siècle" et a déclaré que les Palestiniens devaient l'accepter avant qu'un accord politique puisse être trouvé.

Mais l'Autorité palestinienne a boycotté la conférence, affirmant que les États-Unis et Israël tentent de faire miroiter l'aide économique pour imposer leurs idées et leurs solutions sur un règlement politique qui serait défavorable aux Palestiniens.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2019

Les banques françaises grimpent !

Publié le 23/07/2019

PSA Groupe publiera ses comptes semestriels demain et Renault vendredi

Publié le 23/07/2019

Hasbro a dévoilé un bénéfice net de 13,4 millions de dollars ou 11 cents par action diluée au deuxième trimestre 2019, contre 60,3 millions ou 48 cents par action diluée un an plus tôt.…

Publié le 23/07/2019

En tête du CAC40, PSA Groupe grimpe de 3,4% à 22,7 euros en fin de matinée à Paris, dopé par la publication rassurante de Faurecia...

Publié le 23/07/2019

Après Plastic Omnium vendredi, c’est au tour de Faurecia de montrer sa résistance dans un marché automobile difficile à l’occasion de ses résultats du premier semestre 2019.…