5 282.53 PTS
+0.29 %
5 269.50
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 217.51
+0.22 %
DAX PTS
12 617.20
+0.14 %
Dowjones PTS
22 359.23
-0.24 %
5 934.91
-0.65 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La CFDT ressent une "profonde déception" face aux ordonnances

| AFP | 149 | Aucun vote sur cette news
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, à son arrivée à l'Hôtel Matignon à Paris, le 31 août 2017
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, à son arrivée à l'Hôtel Matignon à Paris, le 31 août 2017 ( ALAIN JOCARD / AFP )

"La CFDT est déçue" par les ordonnances sur le Code du travail présentées jeudi matin par le gouvernement aux partenaires sociaux, a déclaré son secrétaire général, Laurent Berger, à sa sortie de Matignon, jugeant que "cette réforme n'est pas à la hauteur".

Malgré une "concertation loyale et sincère" avec le gouvernement, M. Berger a exprimé sa "profonde déception face à l'opportunité qui était de faire du dialogue social un élément central de la gouvernance des entreprises".

"Il y a également des mesures qui nous inquiètent, comme la possibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés d'avoir des décisions quasi unilatérales de l'employeur", a développé M. Berger, pour qui "le dogmatisme l'a emporté" sur des sujets comme le plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif.

Pour autant, "il est évident que la CFDT ne sera pas dans la rue le 12", date à laquelle la CGT et Solidaires appellent à une journée d'actions. "Le combat syndical ne se résume pas à la rue, il est tous les jours dans les entreprises", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

REMY COINTREAU constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P602S émis par…

Publié le 22/09/2017

PSA a sollicité un Prestataire de Services d'Investissements pour mettre en oeuvre un programme de rachat d'actions tel qu'autorisé par l'AG mixte du...

Publié le 22/09/2017

Nouvelles fonctionnalités...

Publié le 22/09/2017

  SOCIETE DES BAINS DE MER ET DU CERCLE DES ETRANGERS A MONACO     Assemblée Générale Ordinaire des Actionnaires du 22 septembre 2017       Monaco, le 22…

Publié le 22/09/2017

Natixis rehausse à 5,50 euros son objectif.

CONTENUS SPONSORISÉS