En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 907.17 PTS
-0.05 %
4 901.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
3 902.05
+0.01 %
DAX PTS
10 948.31
+0.17 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.137
-0.03 %

La Bourse de Tel-Aviv dit non aux négociateurs en bitcoins

| AFP | 608 | Aucun vote sur cette news
Les sociétés dont les échanges sont fondés principalement sur des monnaies virtuelles ne pourront pas négocier sur le marché boursier à Tel-Aviv, a déclaré son autorité de contrôle
Les sociétés dont les échanges sont fondés principalement sur des monnaies virtuelles ne pourront pas négocier sur le marché boursier à Tel-Aviv, a déclaré son autorité de contrôle ( Karen BLEIER / AFP/Archives )

La commission de contrôle israélienne des valeurs mobilières a affirmé vouloir interdire le commerce de cryptomonnaies en Israël tant que les transactions impliquant ces monnaies ne sont pas réglementées.

Le directeur de cette Autorité, Shmouel Hauser, a déclaré lundi que cette proposition sera discutée la semaine prochaine lors d'une réunion avec les responsables de la régulation du marché boursier.

"Tant qu'il n'y aura pas de réglementation, nous ferons en sorte que les sociétés dont les échanges sont fondés principalement sur des monnaies virtuelles ne pourront pas négocier sur le marché boursier à Tel-Aviv", a-t-il dit.

Il a également prévenu que "les activités de sociétés existantes dont l’essentiel de l’activité est basée sur le bitcoin seront suspendues".

"Nous poursuivrons cette politique jusqu'à ce que nous trouvions un cadre réglementaire approprié pour ces transactions", a précisé M.Hauser.

Il a par ailleurs expliqué que cette décision est destinée à protéger le public dans ce domaine.

Le bitcoin, cette monnaie virtuelle qui a fait irruption sur la scène financière internationale en 2017, est passé d'environ 1.000 dollars en janvier à plus de 16.000 dollars à la mi-décembre, une ascension vertigineuse faisant craindre une bulle, même dans les milieux financiers rompus à la spéculation et à la volatilité.

"Je pense que le prix du bitcoin est une bulle et personne ne sait ce qu'il y a derrière", a renchéri M.Hauser.

Un vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, avait pressé mercredi dernier les autorités de régulation européennes de moderniser urgemment les règles financières pour faire face à la volatilité du bitcoin.

Janet Yellen, la présidente de la banque centrale américaine (Fed), avait estimé que le bitcoin "ne constitue pas une devise officielle" et enjoint aux institutions financières de s'assurer que leurs transactions en bitcoins ne violent pas les lois sur le blanchiment d'argent.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

All Nippon Airways (ANA) recevra dans les prochains mois son premier A380...

Publié le 13/12/2018

La compagnie aérienne caribéenne Bahamasair a signé un contrat de maintenance globale (GMA) de trois ans avec ATR, une coentreprise à parts égales entre Airbus et Leonardo. Le GMA couvre…

Publié le 13/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2018

Plastic Omnium s’offre un bol d’air frais aujourd’hui en Bourse, à la faveur d’un gain de 4,59% à 20,15 euros. A l’occasion de sa journée Investisseurs, l’équipementier automobile…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 13 décembre 2018 par l'AMF, la société Invesco Ltd...