En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 521.71 PTS
-0.12 %
5 507.00
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 344.59
-0.14 %
DAX PTS
12 274.57
-0.53 %
Dowjones PTS
26 760.61
+0.16 %
7 737.95
+0.12 %
1.138
+0.16 %

La Bourse de Paris toujours tourmentée par la thématique commerciale (-1,49%)

| AFP | 305 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris s'enfonçait dans le rouge jeudi à la mi-journée (-1,49%) le marché étant toujours pénalisé par l'incertitude autour du bras de fer commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

A 13H47 (11H47 GMT), l'indice CAC 40 perdait 80,41 points à 5.298,57 points, dans un volume d'échanges de 1,3 milliard d'euros. Mercredi, l'indice avait terminé en recul de 0,12%.

La cote parisienne a ouvert en baisse puis n'a cessé de perdre du terrain.

De son côté, Wall Street s'apprêtait également à ouvrir dans le rouge. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 0,81%, l'indice élargi S&P de 0,80% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 1,11%.

Les marchés craignent "de voir la guerre commerciale se transformer en une véritable guerre technologique et gagner en intensité sans que personne n’ose plus faire le moindre pronostic sur la durée, l'escalade et les conséquences", a estimé dans une note Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

La Chine a dénoncé jeudi un "harcèlement" de la part des Etats-Unis contre Huawei, le numéro deux mondial des smartphones lâché par ses partenaires commerciaux depuis sa mise à l'index par Washington.

En pleine guerre commerciale sino-américaine, l'administration Trump a placé Huawei sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des équipements technologiques, menaçant la survie même du groupe chinois, selon des experts: Huawei dépend largement pour ses téléphones de puces électroniques fabriquées aux Etats-Unis.

"Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20", en juin, a relevé de son côté le courtier Aurel BGC dans une note.

Les investisseurs gardaient également un oeil sur la politique européenne, alors que les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont donné ce jeudi le coup d'envoi des élections européennes.

Au total, plus de 400 millions d'électeurs voteront dans 28 pays pour élire 751 députés européens lors des élections européennes qui se tiennent jusqu'à dimanche. Les résultats ne seront annoncés officiellement qu'à partir de dimanche soir, lorsque tous les pays de l'Union européenne auront fini de voter.

Casino suspendu, Derichebourg plonge

Du côté des valeurs, les actions de Casino et de sa maison-mère Rallye étaient suspendues à leur demande après avoir fortement chuté, a indiqué le groupe à l'AFP. Un peu avant sa suspension, Casino lâchait 6,40% à 27,90 euros vers 10H30 (08H30 GMT).

Derichebourg plongeait de 9,15% à 3,18 euros pénalisé par la chute de son bénéfice net au premier semestre de son exercice décalé 2018/2019, en raison d'un environnement peu favorable affectant son activité de traitement de métaux.

Les titres du secteur pétrolier souffraient de la baisse des cours en raison de la hausse des réserves américaines. Le conflit commercial affectait plus globalement le marché des matières premières.

CGG chutait de 5,71% à 1,48 euro, Vallourec reculait de 3,29% à 2,24 euros et TechnipFMC de 3,06% à 19,94 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2019

Le dispositif comprend une caméra Pensar couplée au SDK. Il facilite pour les développeurs la création et le déploiement d'applications d'intelligence artificielle...

Publié le 24/06/2019

Le label LuxFLAG ESG est décerné à 7 nouveaux fonds de Tikehau Investment Management Luxembourg Finance Labelling Agency (LuxFLAG) labellise 7...

Publié le 24/06/2019

Filae, éditeur du service de généalogie en ligne, annonce l’émission d’obligations convertibles pour 2,5 millions d'euros dans le cadre de deux contrats conclus le 21 juin 2019 avec deux fonds…

Publié le 24/06/2019

Impact positif sur les comptes

Publié le 24/06/2019

SCBSM annonce la cession de son site d'activité de Ris-Orangis dans l'Essonne...