En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
+0.67 %
5 282.0
+1.00 %
SBF 120 PTS
4 196.33
+0.66 %
DAX PTS
12 011.04
+0.49 %
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
-0.10 %
1.120
-0.03 %

La Bourse de Paris toujours sur ses gardes (-0,16%) à la mi-journée

| AFP | 209 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris cédait un peu de terrain (-0,16%) lundi à mi-séance, toujours indécise sur la marche à suivre avant d'importants résultats et indicateurs américains et à la veille d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

A 14H25 (12H25 GMT), l'indice CAC 40 se repliait de 9,06 points à 5.560,30 points, dans un volume d'échanges de 1,08 milliard d'euros. Vendredi, il avait fini en légère hausse de 0,21%.

La cote parisienne a ouvert proche de l'équilibre avant de tenter une incursion dans le vert, qui a toutefois fait long feu.

Wall Street se dirigeait pour sa part vers une ouverture proche de l'équilibre. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average se repliait de 0,03%, tout comme l'indice élargi SP 500 (-0,05%) et le Nasdaq, à dominante technologique (-0,05%).

"Les marchés européens ont ouvert sur une note plutôt atone, l'essentiel de l'attention étant concentrée sur le marché espagnol après que le week-end électoral a vu le parti socialiste de Pedro Sanchez gagner 28% des voix, provoquant une chute brutale de l'indice Ibex de la Bourse de Madrid à l'ouverture", a relevé dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Vainqueur des élections législatives en Espagne, le socialiste Pedro Sanchez était seul à même lundi de former une coalition de gouvernement après la décomposition de la droite mais il a décidé de prendre son temps, au moins un mois.

"Des craintes se font jour sur le fait que toute alliance que Pedro Sanchez sera à même de tisser pourrait être assortie d'un biais défavorable aux entreprises", a complété M. Hewson.

Les publications de résultats vont continuer en outre de mobiliser les investisseurs.

"Cette semaine sera la plus remplie aux Etats-Unis en termes de publications de résultats puisque près d'un tiers des entreprises du SP 500 se mettront +à nu+, dont Alphabet ce (lundi) soir et Apple (mardi soir)", ont ainsi souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

La Banque centrale américaine (Fed) tient quant à elle, à partir de mardi, une réunion de politique monétaire au terme de laquelle elle devrait maintenir ses taux directeurs inchangés, alors qu'elle est sous la pression constante de la Maison-Blanche pour les garder bas, voire les réduire.

Du côté des indicateurs, la croissance des crédits accordés par les banques de la zone euro au secteur privé s'est décélérée en mars, selon des chiffres publiés lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

Outre-Atlantique, les dépenses et revenus des ménages pour le mois de mars ainsi que l'inflation pour avril, mesurée par l'indice PCE, complèteront l'agenda.

Iliad en forme

Sur le front des valeurs, Iliad progressait de 3,04% à 95,48 euros malgré le fait que la Commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé une amende de 600.000 euros à Maxime Lombardini, président du conseil d'administration du groupe, pour manquement d'initié, et de 100.000 euros à l'opérateur.

Valeo grappillait 0,18% à 32,94 euros, alors que l'Etat français est devenu le premier actionnaire du groupe, après l'annonce lundi par la banque publique d'investissement Bpifrance d'une nouvelle prise de participation au sein de l'équipementier automobile, chahuté en Bourse l'an dernier.

SMCP profitait (+5,55% à 15,98 euros) d'une augmentation de ses ventes de 9% au premier trimestre, soutenue en particulier par de bons résultats hors de France.

Sanofi montait de 1,04% à 76,99 euros, porté notamment par l'annonce vendredi de l'approbation conditionnelle par l'Agence européenne du médicament de sa demande d'autorisation de mise sur le marché de Libtayo (cemiplimab), un anticancéreux qui serait le premier médicament de ce type autorisé dans l'Union européenne.

Cellnovo s'écroulait de 67,20% à 0,04 euro, plombé par l'annonce vendredi du fait qu'il a sollicité l'ouverture d'une procédure de liquidation judiciaire sans poursuite d'activité auprès du tribunal de commerce de Paris.

Spie reculait de 0,49% à 16,40 euros après avoir annoncé son intention d'acquérir le groupe allemand Telba, pour un montant non dévoilé.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

Le prix de l'opération est payable à la date de réalisation définitive...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

En vue de l'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

Le paiement du dividende ayant fait l'objet de l'option de paiement en numéraire représente un montant total de 55,2 ME. Il sera effectué le 28 mai 2019...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...