En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.00 %
5 522.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 352.83
-
DAX PTS
12 308.53
-
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.00 %
1.126
+0.32 %

La Bourse de Paris toujours en baisse à la mi-journée (-0,48%)

| AFP | 188 | 1 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris était toujours orientée à la baisse vendredi à la mi-journée (-0,48%), sur fond d'incertitudes persistantes sur la croissance mondiale.

A 14H08 (12H08 GMT), l'indice CAC 40 perdait 16,64 points à 5.358,99 points, dans un volume d'échanges de 950 millions d'euros. La veille, il avait terminé à l'équilibre (+0,06%).

La cote parisienne a ouvert en baisse, sans changer de direction.

Wall Street s'apprêtait à faire ses premiers pas dans le rouge. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average baissait de 0,13%, l'indice élargi S&P de 0,22% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,62%.

"Les tensions commerciales et politiques pèsent" sur les marchés boursiers, a observé dans une note David Madden, analyste chez CMC Markets.

De plus, "l'attaque de deux pétroliers dans le golfe d'Oman a exacerbé les tensions, dans une région du monde déjà politiquement instable", a-t-il relevé. Et, "pendant ce temps, l'impasse commerciale entre les États-Unis et la Chine est toujours en train de couver en arrière-plan".

L'Iran et les Etats-Unis sont engagés dans une guerre des mots après des attaques contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions entre les deux pays ennemis font craindre un embrasement.

Côté indicateurs, la production industrielle s'est essoufflée en mai sur un an en Chine, enregistrant son niveau le plus bas depuis 17 ans, au moment où la guerre commerciale s'envenime avec Washington, selon le Bureau national des statistiques (BNS).

Les ventes de détail ont connu un rebond à +8,6% sur un an en mai, soit 1,4 point de plus que le mois précédent. Les investissements étrangers ont progressé à un rythme moins rapide sur cette période (+5,6%), contre +6,1% le mois dernier.

Le marché prendra également connaissance aux Etats-Unis des ventes au détail et de la production industrielle pour le mois de mai ainsi que des stocks des entreprises pour avril.

Parmi les valeurs, Thales reculait de 0,52% à 105,65 euros. Le groupe, qui a finalisé en avril l'acquisition de Gemalto, va faire son entrée dans l'indice phare de la Bourse de Paris, le CAC 40, en lieu et place de Valeo.

Airbus cédait 0,91% à 121,54 euros. L'avionneur européen s'est entendu avec les sept nations clientes de l'A400M sur une révision du contrat pour cet avion de transport militaire qui a connu de nombreux retards et surcoûts.

Eiffage baissait de 1,20% à 85,80 euros. Le groupe devrait exploiter un futur tronçon de la Route Centre-Europe Atlantique (RCEA), "route de la mort" aux nombreux accidents, à l'issue d'une rare opération de transformation d'une nationale en autoroute.

EDF était aussi dans le rouge (-0,50% à 11,85 euros), après avoir annoncé le rachat de la petite société allemande Energy2market (E2m) pour un montant non dévoilé, afin de se renforcer dans la gestion des énergies renouvelables décentralisées.

Transgene chutait de 5,46% à 2,77 euros. La biotech spécialisée dans les immunothérapies et détenue majoritairement par l'Institut Mérieux lance une augmentation de capital d'un montant maximum de 50 millions d'euros.

Oeneo progressait de 2,95% à 10,45 euros. Le fabricant français de bouchons et tonneaux a dégagé 25,4 millions de bénéfice net annuel sur son exercice décalé, en baisse de 4,7% sur un an, après une année marquée par la hausse des prix des matières premières.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2019

Innate Pharma annonce qu'une conférence téléphonique avec un expert est organisée ce jeudi à 14h00...

Publié le 20/06/2019

Gaussin Manugistique annonce que les actionnaires de la société sont convoqués à une Assemblée générale ordinaire annuelle le 28 juin 2019 à 10h00 au...

Publié le 20/06/2019

L'éditeur de logiciels de gestion d'entreprises a battu les attentes du marché au 4è trimestre fiscal grâce aux activités dans le "cloud".

Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...