En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

La Bourse de Paris termine en repli

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Ecrans de la société Euronext, gestionnaire de la Bourse de Paris, à La Défense le 27 avril 2018
Ecrans de la société Euronext, gestionnaire de la Bourse de Paris, à La Défense le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a clôturé en légère baisse mardi (-0,22%), dans un marché fébrile avant les résultats de plusieurs poids lourds technologiques américains et toujours sensible aux risques politiques.

L'indice CAC 40 a perdu 10,82 points, à 4.978,53 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,44%.

Après des premiers pas dans le vert, la cote parisienne s'est rapidement ravisée et a évolué en petite baisse le reste de la séance.

"Nous avons globalement assisté à une séance de consolidation sur les marchés européens, ces derniers essayant de deviner les prochains mouvements de Wall Street après la très forte vague de baisse des indices américains depuis plusieurs jours", a relevé auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Ainsi le CAC 40 continue-t-il à se maintenir sous les 5.000 points, ce qui "reste un signal plutôt défensif" selon lui, le marché anticipant "de la volatilité à venir sur la partie américaine" alors qu'approchent les élections de mi-mandat aux États-Unis et que sont attendus cette semaine les résultats des poids lourds Facebook et Apple.

Ces importants résultats de valeurs technologiques américaines encouragent la prudence des investisseurs parce que "la grosse alerte des derniers jours est quand même venue en grande partie de ce segment-là", a estimé l'analyste.

Sur le terrain des indicateurs, les investisseurs ont pris connaissance en Europe de nombreuses statistiques, et notamment de la croissance en zone euro, qui montre un net ralentissement au troisième trimestre.

En Italie, le PIB est resté stable au troisième trimestre, après trois ans de hausse, tandis qu'en France, la croissance a de son côté rebondi, un peu moins qu'espéré mais portée notamment par la hausse des exportations et la relance de la consommation.

La hausse des prix à la consommation en Allemagne s'est pour sa part accélérée à 2,5% sur un an en octobre, après 2,3% en septembre et 2,0% en août, soit l'augmentation des prix la plus élevée sur un an depuis septembre 2008.

"Ces statistiques sont légèrement négatives mais nous n'avons pas le sentiment qu'elles ont tellement fait bouger les indices", a jugé M. Baradez.

"Le risque court terme d'un événement politique est tel, entre le Brexit et le dossier italien, que la macroéconomie passe pour l'instant au second plan et n'est pas le catalyseur principal des indices", a-t-il fait valoir.

De son côté, la confiance des consommateurs aux États-Unis a poursuivi sa hausse en octobre et s'approche d'un sommet historique, mais le Conference Board a abaissé l'estimation précédente de son baromètre.

  1. Euronext CAC 40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…