Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 673.10 PTS
-
6 673.00
-
SBF 120 PTS
5 219.77
-
DAX PTS
15 474.47
-0.72 %
Dow Jones PTS
35 258.61
-0.1 %
15 300.89
+1.02 %
1.163
+0.2 %

Luxe et technologie font monter la Bourse de Paris

| AFP | 344 | 4 par 1 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse de 0,75% mercredi, tirée par les valeurs technologiques et du luxe, dont les premières publications lors de la saison des résultats ont satisfait les investisseurs.

L'indice vedette CAC 40 a progressé de 42,97 points à 6.597,38 points. La veille, il avait perdu 0,34%.

La cote parisienne a commencé en nette baisse, avant de remonter au fil de la journée, aussi marquée par les chiffres de l'inflation en septembre aux États-Unis.

La période des résultats a commencé idéalement pour l'indice, avec la publication de LVMH qui a porté le luxe, tandis que la révision à la hausse des objectifs du spécialiste allemand des logiciels SAP a bénéficié au secteur technologique en France.

La journée a également été animée par les chiffres de l'inflation en septembre aux États-Unis. Elle a accéléré à 0,4% sur un mois selon l'indice des prix à la consommation (CPI) publié par le département américain du Travail.

L'alimentation, le logement ou encore l'énergie ont poussé à la hausse l'indicateur.

"Cela montre que le débat sur l'inflation dans le marché va rester d'actualité. Le chiffre a encore surpris à la hausse, même si c'est de peu", commente Florence Barjou, gérante à Lyxor AM.

Les taux d'intérêts souverains se sont toutefois repliés après la publication des chiffres, mais "le marché s'attendait à un dérapage un peu plus prolongé", estime Mme Barjou.

Les tensions sur les chaînes de production ou le transport de marchandises, les pénuries et la hausse des prix des matières premières ont contribué à faire monter l'inflation sur un an à 5,4% aux États-Unis, son plus haut niveau depuis août 2008.

Ces chiffres mettent la pression sur les autorités monétaires, dont l'une des principales missions est de contrôler l'inflation. "L'idée d'une hausse des taux de la Fed dès septembre 2022 commence à s'ancrer" chez les acteurs du marché, note Mme Barjou, l'institution ne prévoyant à ce jour pas de changement sur cet aspect avant 2023.

Le titre du numéro un mondial du luxe LVMH a grimpé de 3,48% à 653,90 euros, après l'annonce de ventes de 15,5 milliards au troisième trimestre, un chiffre supérieur à celui de 2019, avant la pandémie. Le groupe se montre "confiant dans la poursuite de la croissance actuelle" et en faisait profiter les autres acteurs du secteur. Kering a pris 1,50% à 644,30 euros et Hermès 2,71% à 1.268 euros.

Les valeurs technologiques ont profité de la révision à la hausse des objectifs de SAP, l'entreprise allemande spécialiste des logiciels. Capgemini a pris 4,04% à 182,70 euros, Dassault Systèmes 3,48% à 45,29 euros, Téléperformance 2,23% à 343,20 euros ou encore STMicroelectronics 1,36% à 35,84 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2021

Carmila reçoit, cette année, deux EPRA Gold Awards niveau Gold et se hisse en tête du classement du GRESB sur la partie Développement...

Publié le 18/10/2021

Gecina progresse au classement GRESB avec une note globale de 93/100...

Publié le 18/10/2021

L'analyste de la banque britannique Kannan Venkateshwar est ainsi passé de surpondérer (achat) à neutre (conserver) sur Disney, avec un objectif de cours revu de 210$ à 175$.

Publié le 18/10/2021

Cette cession est conditionnée à l'obtention de l'approbation de la Commission fédérale des maisons de jeu...

Publié le 18/10/2021

Assystem réduit de 200 kE les moyens en numéraire affectés au contrat de liquidité...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne