En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 792.08 PTS
-0.44 %
4 795.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 818.59
-0.35 %
DAX PTS
10 720.77
-0.62 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.141
+0.17 %

La Bourse de Paris termine en légère baisse de 0,24% à 4.983,15 points

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a clôturé en légère baisse mardi (-0,24%), le retour des tensions commerciales sur le devant de la scène incitant les investisseurs à la prudence, à quelques jours du sommet du G20.

L'indice CAC 40 a perdu 11,83 points à 4.983,15 points dans un volume d'échanges moyen de 3,3 milliards d'euros. La veille, il avait fini en nette hausse de 0,97%.

La cote parisienne a ouvert à l'équilibre et après quelques hésitations a commencé à baisser.

"Le marché s'est montré très hésitant, il n'est pas parvenu à confirmer le rebond de la veille face à des nouvelles plutôt négatives", notamment sur le front commercial, a commenté auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué à Diamant bleu Gestion.

L'hebdomadaire économique allemand Wirtschaftswoche a ainsi rapporté, en citant des "sources européennes", que Donald Trump pourrait imposer de nouvelles taxes douanières sur les véhicules importés "dès la semaine prochaine".

Avant cela, le président américain a affirmé qu'il était "hautement improbable" qu'il gèle la hausse prévue de taxes douanières sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine, à quelques jours d'une rencontre avec son homologue chinois en marge du sommet du G20.

"Le marché ne s'attend pas à ce que les tensions commerciales soient résorbées à cette occasion, mais elle pourra lui donner des indications sur la tendance à venir pour la suite des événements", a précisé M. Larrouturou.

Les investisseurs restaient également prudents dans l'attente d'avancées au sujet du budget italien 2019 et du Brexit.

En ce qui concerne l'Italie, le gouvernement jusqu'ici inflexible, semble désormais disposé à modifier son budget afin d'éviter un bras de fer avec Bruxelles mais, surtout, pour réduire les tensions sur les marchés financiers.

Quant au Brexit, le Parlement britannique se prononcera le 11 décembre sur l'accord de retrait de l'Union européenne conclu avec Bruxelles.

"Il est très difficile de soupeser actuellement les chances de succès de Theresa May, les marchés attendront le dernier moment pour se concentrer sur le Brexit", a estimé M. Larrouturou.

Le contexte "n'est pas propice à la prise d'initiatives", a résumé l'expert.

Du côté des indicateurs, en France, la confiance des ménages a fortement baissé en novembre, en raison d'un regain de pessimisme sur le niveau de vie en France.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Comme nous l'avions prévu, les risques de baisse sur AB INBEV se sont avérés réels. Nous conseillons donc d'encaisser rapidement la plus-value sur le put warrant (L532S). Recommandé le 03/12/2018…

Publié le 10/12/2018

Nexans et Marais Laying Technologies Australia, filiale de Tesmec Group, ont noué un partenariat au sein d'un consortium en vue de la fourniture d'un service complet de câbles collecteurs destinés…

Publié le 10/12/2018

Eramet s'effondre de 12% à 57,2 euros à l'ouverture du marché, au plus bas depuis 14 mois...

Publié le 10/12/2018

Joël Séché a apporté à la société Groupe Séché, holding familiale qui contrôle Séché Environnement, 402.399 actions Séché Environnement qu'il détenait en direct. A la suite de cet…

Publié le 10/12/2018

Dans le cadre de la montée au capital de Fosun Pharmaceutical, EOS imaging a décidé de procéder à une augmentation de capital d'un montant d'environ 15 millions d'euros, par émission de 3,4…