En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
-
5 457.0
-
SBF 120 PTS
4 365.94
-
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.178
+0.04 %

La Bourse de Paris termine en légère baisse

| AFP | 200 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris prudente à l'ouverture
La Bourse de Paris prudente à l'ouverture ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en léger recul jeudi (-0,42%), les investisseurs manquant d'argument pour faire grimper l'indice, dans l'attente des conclusions des négociations commerciales entre les États-Unis et le Canada.

L'indice CAC 40 a perdu 23,27 points à 5.478,06 points, dans un volume d'échanges faible, de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,30%.

Après avoir ouvert en légère baisse, la cote parisienne a un peu accentué ce recul, repassant sous la barre des 5.500 points franchie la veille.

"Le marché a réagi à des publications d'entreprises, des rotations sectorielles ont permis à des investisseurs de se positionner sur des secteurs délaissés et il y a eu des prises de profit sur certaines valeurs", a résumé auprès de l'AFP Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille chez Mirabaud France.

La légère baisse de l'indice s'explique, selon lui, par le poids respectif des différents titres concernés par les mouvements.

"Les valeurs qui ont eu un vent plus porteur correspondent à des moindres pondérations dans l'indice, tandis que celles qui ont baissé représentent de fortes pondérations", a expliqué M. Rozier.

Le secteur bancaire, affecté par des inquiétudes au sujet de la Turquie et par la hausse du taux d'emprunt italien, a notamment pesé, selon l'expert.

Par ailleurs, la thématique commerciale subsistait en toile de fond.

Les investisseurs étaient toujours dans l'attente de la conclusion des négociations entre les États-Unis et le Canada au sujet de la révision de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

Un accord pourrait être trouvé d'ici à vendredi, a estimé jeudi la ministre canadienne des Affaires étrangères au lendemain de déclarations déjà optimistes de Donald Trump et de Justin Trudeau.

Du côté des indicateurs, la confiance économique dans la zone euro a légèrement reculé en août.

Le taux de chômage en Allemagne s'est maintenu en août à 5,2%, son plus bas niveau depuis la réunification du pays en 1990, tandis que la hausse des prix à la consommation allemands s'est maintenue ce même mois à 2,0% sur un an.

Aux États-Unis, l'inflation sur un an a grimpé en juillet à son plus haut niveau depuis six ans, à 2,3%.

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage, toujours proches de leur plus faible niveau en cinq décennies, ont légèrement augmenté conformément aux attentes.

  1. Euronext Cac 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...