En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Troisième séance de hausse à la suite à la Bourse de Paris

| AFP | 536 | Aucun vote sur cette news
L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a clôturé en hausse de 2,51% jeudi
L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a clôturé en hausse de 2,51% jeudi ( ERIC PIERMONT / AFP )

Après avoir navigué la majeure partie de la séance dans le rouge, la Bourse de Paris a finalement terminé en hausse jeudi (+2,51%), pour la troisième journée de suite, la nervosité dominant toujours face à la propagation de l'épidémie de Covid-19.

L'indice CAC 40 a pris 111,28 points à 4.543,58 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en nette hausse de 4,47%.

Le marché parisien a ouvert en baisse, avant de voir ses pertes se réduire au point d'inverser la tendance dans l'après-midi.

"Il n'y a pas une annonce ou un facteur qui explique ce retournement de situation", a indiqué à l'AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque. Néanmoins, "le point d'inflexion a été la publication" aux États-Unis du nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage.

Il a explosé en raison de la pandémie, avec plus de trois millions de personnes supplémentaires qui ont demandé à bénéficier d'allocations chômage la semaine passée, un record historique.

"Le chiffre a été très mauvais, mais il aurait pu être pire. Le fait qu'il soit ressorti [conforme aux ] dernières anticipations permet au marché de maintenir le cap de la hausse qu'on observe sur les deux dernières séances", analyse M. Tuéni.

Le marché a également pu trouver du soutien du côté de la Fed. Le patron de la Banque centrale américaine a promis jeudi que l'institution allait continuer à prêter de l'argent "agressivement" pour combattre l'impact économique de la pandémie de Covid-19, dans une rare interview en direct.

Les dirigeants du G20 ont quant à eux annoncé jeudi leur intention d'injecter "plus de 5.000 milliards de dollars" dans l'économie mondiale pour "contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie", lors d'un sommet virtuel d'urgence.

Il s'agit de la troisième séance de hausse à la suite de l'indice parisien, qui avait trouvé du réconfort mardi et mercredi du côté des États-Unis, où le vote par le Sénat américain d'un plan "historique" de 2.000 milliards de dollars a généré un vent d'optimisme.

ADP en hausse

Le plan doit encore être approuvé par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, vendredi, avant d'être promulgué par le président américain.

"Je ne pense pas que le marché soit parti sur un rebond durable", prévient toutefois Andrea Tuéni. La place parisienne "peut revenir sur des niveaux beaucoup plus négatifs en fonction des événements".

Jugeant une "nette chute" du PIB mondial au premier semestre "probable" du fait de la pandémie de Covid-19, la Banque d'Angleterre a elle choisi de maintenir son taux d'intérêt directeur à son plancher historique.

Pour le reste des indicateurs, le moral des consommateurs allemands s'est effondré en avril, selon le baromètre GfK, et le climat des affaires en France a accusé une lourde chute.

Le bilan mondial de la pandémie a dépassé les 21.000 morts et le Covid-19 a enfermé chez eux de manière inédite plus de trois milliards de personnes.

Sur le front des valeurs, Ipsen a abandonné 1,68% à 46,68 euros, malgré l'annonce de la reprise prochaine de ses essais cliniques liés au palovarotène, pour les patients de plus de 14 ans atteints de la maladie osseuse rare fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).

ADP s'est adjugé 3,38% à 107,20 euros. L'aéroport d'Orly va temporairement arrêter son activité à compter du 31 mars, victime d'un effondrement de plus de 90% du trafic aérien sous l'effet des fermetures de frontières liées à la propagation du coronavirus.

Casino a pris 1,66% à 35,00 euros. Le groupe de distribution, qui a dégagé une perte nette de plus de 1,4 milliard d'euros en 2019, a annoncé jeudi qu'il suspendait ses objectifs financiers pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

JC Decaux a reculé pour sa part de 0,35% à 16,91 euros après avoir renoncé mercredi à ses prévisions pour le premier trimestre, alors qu'il prévoyait déjà une chute des revenus face à la crise liée au coronavirus, et avoir prévenu que le second trimestre serait pire encore.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/04/2020

Moment de recueillement pour rendre hommage aux morts du Covid-19 place Tiananmen à Pékin, le 4 avril 2020 ( LEO RAMIREZ / AFP )Depuis son apparition en décembre en Chine, la maladie Covid-19 a…

Publié le 04/04/2020

La police sur les lieux d'une attaque au couteau dans le centre de Romans-sur-Isère, le 4 avril 2020 ( JEFF PACHOUD / AFP )Un homme a tué deux personnes et blessé quatre autres lors d'une…

Publié le 04/04/2020

Une mesure legislative serait nécessaire pour recourir à une application obligatoire de suivi des déplacements, selon la Cnil ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Le gouvernement serait contraint de…

Publié le 04/04/2020

L'usine ArcelorMittal de Florange le 31 janvier 2006 ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives )"On ne peut pas dire qu'on est volontaires, mais on n'a pas non plus un fusil dans le dos": sur le…

Publié le 03/04/2020

Olivier Veran à Paris, le 28 mars 2020 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL/AFP/Archives )La question du transfert de malades atteints du covid-19 en Outre-mer vers des pays voisins "n'est pas…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…