En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
+0.00 %
4 858.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.135
-0.09 %

La Bourse de Paris temporise avant la Fed

| AFP | 254 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris temporise avant la Fed
La Bourse de Paris temporise avant la Fed ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris évoluait proche de l'équilibre mercredi peu après l'ouverture (-0,06%), les investisseurs attendant les conclusions d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour se positionner.

A 09H20, l'indice CAC 40 perdait 3,23 points à 5.475,87 points. La veille, il avait fini quasi stable (+0,05%).

Les indices européens devraient démarrer la journée "sans réelle tendance", ont commenté les experts de Mirabaud Securities Genève.

La banque centrale américaine termine mercredi une réunion de deux jours, à l'issue de laquelle elle devrait relever ses taux d'intérêt. Ils devraient atteindre entre 2% et 2,25% pour la première fois, après dix ans de politique monétaire accommodante.

"Avec la hausse des taux plus ou moins considérée comme une affaire conclue, l'attention se portera moins sur le fait qu'il s'agira de la troisième hausse des taux cette année, que sur la façon dont la Fed voit la trajectoire pour de futures actions de sa politique monétaire", a commenté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Jusqu'ici, la Fed prévoit encore une hausse des taux cette année --probablement en décembre--, et entre deux et trois l'année prochaine.

Dans un contexte marqué par la bonne santé de l'économie américaine et par les tensions commerciales sino-américaines, "les prévisions économiques" de l'institution seront particulièrement "importantes", a ajouté M. Hewson.

Les tensions commerciales internationales demeuraient en toile de fond. Etats-Unis, Japon et Union européenne ont décidé de faire front commun contre les pratiques commerciales déloyales, ont-ils annoncé mardi dans un communiqué commun, qui vise manifestement la Chine sans toutefois jamais la nommer.

Du côté des indicateurs économiques, la confiance des ménages français a de nouveau baissé en septembre, atteignant son plus bas niveau depuis avril 2016.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance des ventes de logements neufs en août.

En matière de valeurs, le secteur automobile était mal orienté, au lendemain de l'abaissement de ses prévisions annuelles par BMW. Peugeot perdait 1,24% à 23,09 euros, Renault 1,09% à 73,29 euros, Michelin 1,68% à 102,15 euros et Valeo 2,28% à 37,68 euros.

Bouygues profitait (+2,63% à 37,49 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "surpondérer". A l'inverse, Iliad était pénalisé (-2,08% à 113,25 euros) par un abaissement de la sienne à "neutre".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

LVMH serait proche d'un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels de luxe Belmond, selon les informations du Wall Street Journal. Le groupe de luxe français proposerait 25 dollars par action…

Publié le 14/12/2018

Elis poursuit la consolidation du marché allemand avec l'acquisition de Curantex GmbH       Saint Cloud, le 14 décembre 2018 - Elis, un prestataire multi-services…