En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
+0.01 %

La Bourse de Paris suspend son vol (+0,08%) avant la BCE

| AFP | 241 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé sans direction mardi (+0,08%), restant sur la réserve à deux jours d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) dont les investisseurs attendent de nouvelles mesures de soutien monétaire.

L'indice CAC 40 a grappillé 4,24 points à 5.593,19 points, dans un volume d'échanges important de 4,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en petite baisse de 0,27%.

La cote parisienne a démarré stable avant de céder du terrain et de revenir s'ancrer à l'équilibre.

"Nous avons des marchés qui évoluent un petit peu en ordre dispersé avec l'Europe qui se maintient plutôt bien mais les Etats-Unis qui sont dans le rouge", a souligné auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Cela montre, a-t-il poursuivi, que "le marché européen, pour l'instant, reste axé sur des questions de politique monétaire, voire de relance budgétaire" alors que les "investisseurs américains prennent leurs gains, notamment sur les valeurs technologiques (Microsoft, Alphabet)".

"Le marché est attentiste mais reste globalement positif, il n'y a pas vraiment d'aversion au risque par rapport" à la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) de jeudi, même si "clairement le marché en attend" un certain nombre de choses", a complété M. Baradez.

Les investisseurs tablent en effet sur l'annonce, par l'institution de Francfort, d'un ensemble de mesures visant à stimuler l'économie: "l'annonce d'un nouveau QE (pour "Quantitative Easing", soit un programme de rachats de dette publique et privée, NDLR), une baisse de taux et des mesures qui accompagneront tout cela pour limiter les effets négatifs, notamment sur les banques", a détaillé l'expert.

Reste qu'on "ne peut pas avoir de miracle jeudi avec une passation de pouvoir (à la tête de la BCE) dans la foulée", a encore estimé M. Baradez.

Il est donc peu probable, selon lui, que la Banque centrale européenne sorte l'artillerie lourde en matière de relance alors même qu'il n'y a pas de signes avancés de récession en zone euro.

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a affirmé mardi vouloir se démener pour trouver un nouvel accord de divorce avec l'UE, après une série de cinglants désaveux à la Chambre des Communes qui contrarient sa stratégie d'un Brexit coûte que coûte.

Les députés lui ont ainsi refusé tôt mardi l'organisation d'élections législatives anticipées.

Du côté des indicateurs, les prix à la production en Chine se sont inscrits le mois dernier à leur niveau le plus bas depuis août 2016, tandis qu'en France, la production industrielle pour juillet s'est redressée. Elle a en revanche poursuivi sa baisse en Italie au mois de juillet, à -0,7%.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...

Publié le 20/09/2019

Advicenne, une société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines,...

Publié le 20/09/2019

Au 1er semestre 2019, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2...

Publié le 20/09/2019

Les Nouveaux Constructeurs communique aujourd'hui ses résultats du 1er semestre 2019...

Publié le 20/09/2019

Advicenne a annoncé l'acceptation de huit posters portant sur son produit phare pour la présentation lors des conférences internationales de référence dans le domaine de la néphrologie au cours…