En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.140
+0.06 %

La Bourse de Paris se montre prudente après des propos de Trump

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a débuté à l'équilibre (-0,06%), les investisseurs se montrant plus précautionneux, malgré un début de semaine positif, après des propos peu conciliants de Donald Trump en matière commerciale.

A 09H29 (08H29 GMT), l'indice CAC 40 perdait 2,91 points à 4.992,07 points. La veille, il avait fini en nette hausse de 0,97%.

"Un rebond technique a porté le marché hier, mais tant que le CAC 40 ne s’échappera pas de la zone des 5.000 points", il est difficile de "parler de revirement de tendance. De fait, rien ne se produira à cet égard tant que le marché n’aura pas plus de visibilité à propos de l’issue de la rencontre États-Unis/Chine", en marge du sommet du G20, a estimé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Le président américain a affirmé lundi qu'il était "hautement improbable" qu'il gèle la hausse prévue de taxes douanières sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine, à quelques jours d'une rencontre avec son homologue chinois en marge du sommet du G20.

Selon M. Dembik, "le marché reste encore à l'affût de l'Italie et du Royaume-Uni où on commence à avoir des signes de détente, même si rien n’est encore joué (..). L’accord du Brexit doit passer le filtre du Parlement en décembre et les négociations engagées entre Rome et Bruxelles ont de fortes chances de s’éterniser pendant plusieurs semaines encore".

En ce qui concerne l'Italie, le gouvernement italien, jusqu'ici inflexible, semble désormais disposé à modifier son budget 2019 afin d'éviter un bras de fer avec Bruxelles mais, surtout, pour réduire les tensions sur les marchés financiers.

Quant au Brexit, le Parlement britannique se prononcera le 11 décembre sur l'accord de retrait de l'Union européenne conclu avec Bruxelles

Du côté des indicateurs, en France, la confiance des ménages a fortement baissé en novembre, en raison d'un regain de pessimisme sur le niveau de vie en France.

Sur le terrain des valeurs, Trigano s'installait en tête du SBF 120 avec un bond de 7,87% à 92,50 euros, profitant largement de la croissance de près de 50% de son bénéfice net sur son exercice décalé 2017-2018, notamment grâce à l'intégration du slovène Adria et à une activité soutenue.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…