En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 500.72 PTS
-0.25 %
5 492.00
-0.31 %
SBF 120 PTS
4 331.53
-0.21 %
DAX PTS
12 245.32
+0.14 %
Dowjones PTS
26 585.53
+0.14 %
7 628.29
+0.48 %
1.137
+0.03 %

La Bourse de Paris s'offre un rebond technique (+0,51%)

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
La salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, le 27 avril 2018 à La Défense
La salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, le 27 avril 2018 à La Défense ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a relevé la tête jeudi (+0,51%), s'offrant un rebond essentiellement technique dans une séance calme du fait d'un jour férié dans de nombreux pays européens et tandis que les craintes commerciales persistaient.

L'indice CAC 40 a gagné 26,79 points à 5.248,91 points, dans un volume d'échanges faible de 2,06 milliards d'euros. La veille, il avait fini en net recul (-1,70%).

La cote parisienne a débuté en légère hausse et n'a pas changé d'avis par la suite.

"Le marché s'offre un rebond après les fortes baisses des jours précédents, mais ce rebond se fait dans des volumes très faibles et est purement technique", a expliqué auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

D'autant que cette reprise "n'est pas validée par des nouvelles rassurantes sur le front notamment des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui ont eu plutôt tendance à s'aggraver", a-t-il complété.

La Chine a jugé jeudi que la guerre commerciale bilatérale lancée par le président américain Donald Trump à coup de droits de douane punitifs et de sanctions visant ses entreprises constituait du "terrorisme économique".

"Nous sommes contre la guerre commerciale, mais nous n'en avons pas peur", a déclaré lors d'une conférence de presse le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Hanhui.

"Nous nous opposons résolument à ce recours systématique aux sanctions commerciales, aux droits de douane et au protectionnisme. Cette instigation préméditée d'un conflit commercial constitue du terrorisme économique, du chauvinisme économique et du harcèlement économique à l'état pur", a-t-il ajouté.

De son côté, Donald Trump a affiché jeudi un certain optimisme sur une possible résolution du conflit commercial avec la Chine bien que Pékin s'apprête à imposer une nouvelle hausse des droits de douane ce samedi.

Le président américain a une nouvelle fois martelé que "la Chine tient beaucoup à conclure un accord" avec les Etats-Unis car la guerre des tarifs douaniers a "un effet dévastateur" sur le géant asiatique.

Sur le front des indicateurs, la croissance de l'économie américaine a été révisée en très légère baisse (+3,1%) pour le premier trimestre, en raison d'investissements des entreprises moins importants qu'initialement estimé et d'un niveau d'importations revu en hausse, selon une deuxième estimation publiée jeudi.

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis ont quant à elles enregistré une hausse pour la semaine achevée le 25 mai tandis que les promesses de ventes de logements ont nettement diminué en avril, contrariant les attentes des analystes.

Enfin, toujours outre-Atlantique, les stocks de pétrole brut ont affiché une baisse inférieure aux anticipations la semaine dernière tandis que la production a de nouveau atteint un niveau record.

"La hausse du pétrole dans la nuit a un peu soutenu le marché ce (jeudi) matin" et en particulier les valeurs liées au secteur, selon M. Larrouturou, mais le rebond a été de courte durée.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/06/2019

Txcom est un fabricant français spécialisé dans les produits "mécatroniques"..

Publié le 26/06/2019

Forte demande pour la levée inaugurale de plus de 250 ME du Groupe Lagardère par placement privé de droit allemand au format Schuldscheindarlehen...

Publié le 26/06/2019

L'approbation de la FDA a pris appui sur les résultats de deux essais pivots : Sinus et Liberty...

Publié le 26/06/2019

Il est rappelé qu'au 31 décembre 2018, 6.002 titres Paragon ID et 22.384,39 euros de solde en espèces figuraient au compte de liquidité...