En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-0.93 %
5 057.00
-0.97 %
SBF 120 PTS
4 048.34
-0.98 %
DAX PTS
11 325.44
-1.77 %
Dowjones PTS
25 387.18
-2.32 %
6 829.10
-2.98 %
1.122
-1.04 %

La Bourse de Paris reprend quelques couleurs face à une salve de résultats

| AFP | 157 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris tente de rebondir à l'ouverture
La Bourse de Paris tente de rebondir à l'ouverture ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris remontait la pente (+0,85%) mercredi matin, après avoir terminé la veille à son plus bas de l'année, digérant une salve de résultats dans un climat qui restait toutefois fébrile.

A 09H55 (07H55 GMT), l'indice CAC 40 progressait de 42,22 points à 5.009,91 points. La veille, il avait fini en nette baisse de 1,69%, clôturant à son plus bas niveau annuel.

"Les marchés boursiers européens ont subi un sévère mouvement de vente hier alors que le climat général d'investissement continue à être morose", a relevé David Madden, un analyste de CMC Markets.

"Le rejet du budget italien par la Commission européenne n'était pas une surprise mais a été un facteur supplémentaire d'aversion au risque", a estimé pour sa part Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Malgré ce rejet, le gouvernement italien a exclu mardi toute modification de son budget 2019, une décision inédite dans l'histoire de l'UE. L'Italie dispose désormais de trois semaines pour présenter un budget révisé, selon les règles européennes.

Après avoir abaissé la notation de l'Italie la semaine dernière, Moody's revu la notation ou la perspective de plusieurs banques italiennes dont Intesa Sanpaolo, Mediobanca, Banca Nazionale del Lavoro (BNL), mais aussi d'entreprises comme Eni, Esselunga ou Leonardo.

"Tant qu'il n'y aura pas d'éclaircie sur les fronts du Brexit, de l'Italie ou de la croissance mondiale, on peut anticiper que le CAC 40 évolue durablement sous les 5.000 points", a poursuivi M. Dembik.

Et, selon M. Madden, "les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis (qui) se poursuivent" participent également de cette défiance des investisseurs.

Du côté des indicateurs, le climat des affaires en France s'est légèrement dégradé en octobre, restant toutefois à un niveau élevé, a annoncé l'Insee mardi.

Les indices PMI d'activité manufacturière et dans les services pour octobre sont aussi attendus en zone euro.

Les ventes de logements neufs en septembre, ainsi que le Livre Beige de la Réserve fédérale américaine (Fed) complèteront l'agenda outre-Atlantique.

- Bic et Tarkett ont le vent en poupe -

Sur le terrain des valeurs, l'accélération des publications trimestrielles contribuait à animer la cote.

Kering prenait la tête du CAC 40 (+6,57% à 376,30 euros), porté par des ventes ressorties au-dessus des attentes au troisième trimestre, à 3,4 milliards d'euros.

Safran grimpait de 4,13% à 109,55 euros après avoir réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 5,348 milliards d'euros, en progression de plus de 45%, sur une base publiée comprenant 1,2 milliard de contribution de Zodiac Aerospace récemment acquis.

Vinci montait pour sa part de 3,65% à 77,18 euros, fort d'une nette hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, à l'aide notamment d'une accélération de son activité dans sa branche de chantiers.

STMicroelectronics s'enfonçait au contraire de 5,07% à 12,84 euros, sans bénéficier de la publication d'un bénéfice net en hausse de 56,7% sur le troisième trimestre de son exercice, à 369 millions de dollars.

Dassault Systèmes s'adjugeait 1,20% à 109,90 euros. Le champion français du logiciel a augmenté de 2 centimes sa prévision de bénéfice net par action pour 2018, pour tenir compte d'effets de change et d'une bonne activité.

Bic décollait de 10,93% à 85,75 euros, porté par des ventes meilleures que prévu au troisième trimestre, ce qui lui a permis de confirmer ses objectifs annuels.

Tarkett bondissait de son côté de 10,63% à 19,99 euros, bénéficiant de ventes qui ont continué à progresser au troisième trimestre, grâce notamment au segment sport.

Scor prenait 1,03% à 41,25 euros après avoir publié un bénéfice net au troisième trimestre de 80 millions d'euros, renouant avec les bénéfices par rapport à l'an dernier.

Air Liquide gagnait 1,91% à 106,95 euros. Le groupe de gaz industriels a publié un chiffre d'affaires en hausse de 6,6% au troisième trimestre, à 5,3 milliards d'euros, soutenu par l'ensemble de ses activités et une croissance dans toutes les régions.

Gecina s'appréciait de 1,47% à 131,10 euros alors que la foncière, spécialiste des bureaux, a continué à voir ses revenus monter au troisième trimestre comme depuis le début de l'année.

April gagnait 9,12% à 14,95 euros. L'assureur spécialisé s'attend désormais à une progression de son résultat opérationnel courant pour l'exercice en cours "dans le haut de la fourchette" de +6% à +10% déjà annoncée, grâce au dynamisme de son activité. Le fondateur du groupe, Bruno Rousset, réfléchit à une cession de ses parts et d'éventuels repreneurs se sont montrés intéressés.

  1. Euronext CAC 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

LafargeHolcim accélère son désendettement. La transaction s'effectue sur une valeur d'entreprise de 1,75 milliard de dollars, sur une base 100%...

Publié le 12/11/2018

Sur les 9 premiers mois de l'année 2018, les tonnages vendus restent stables...

Publié le 12/11/2018

Cette étape cruciale franchie par ASIT Biotech a permis de lancer les derniers développements précliniques requis par les autorités avant d'initier un essai clinique...

Publié le 12/11/2018

Au 1er trimestre de son exercice 2018-2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018), OL Groupe dégage un total des produits d'activités de...

Publié le 12/11/2018

Delta Drone a participé de manière innovante à la sécurité du premier Forum de la Paix à Paris...