En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 850.15 PTS
+0.04 %
5 847.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 603.85
-0.03 %
DAX PTS
13 111.79
+0.31 %
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
+0. %
1.108
-0.09 %

La Bourse de Paris réduit un peu ses gains (+0,38%)

| AFP | 297 | 5 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris réduisait un peu ses gains vendredi à mi-séance (+0,38%), soutenue principalement par des déclarations enthousiastes du conseiller économique à la Maison Blanche, Larry Kudlow, sur les relations commerciales avec Pékin.

A 13H50 (12H50 GMT), l'indice CAC 40 avançait de 0,38% dans un volume d'échanges de 1,1 milliard d'euros. La veille, l'indice avait terminé en très légère baisse (-0,10%) à 5.901,08 points.

De son côté, Wall Street devrait ouvrir en légère hausse. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,43 %, celui sur l'indice élargi S&P 500 0,27% et celui sur le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,43%.

L'optimisme a fait son retour sur la cote parisienne dès l'ouverture, après avoir marqué une pause les deux séances précédentes.

Le marché s'appuie sur "de nouveaux espoirs d'accord commercial, le conseiller économique à la Maison Blanche Ludlow disant cette fois qu'ils sont proches d'un accord (...). Toujours la même litanie" , observe Neil Wilson, analyste pour markets.com.

Selon Washington, les grandes puissances économiques mondiales seraient proches d'un accord, ce que les investisseurs attendent depuis plus d'un an pour contrecarrer les effets néfastes de cette guerre commerciale sur la conjoncture économique.

Les ventes au détail et la production industrielle d'octobre aux États-Unis alimenteront la séance, marquée par l'arrivée à échéance de plusieurs contrats et options sur les différents indices (journée des trois sorcières),

En Europe, la Commission européenne a lancé jeudi une procédure d'infraction contre le Royaume-Uni, qui n'a pas nommé de candidat pour rejoindre le prochain exécutif européen, une obligation rappelée par l'UE lors du dernier report du Brexit.

Vallourec dévisse

Les déclarations de Larry Kudlow favorisaient le secteur métallurgique sensible au différend commercial: ArcelorMittal gagnait 1,62% à 15,02 euros et Aperam 1,36% à 27,62 euros.

CNP  Assurances perdait 1,37% à 17,97 euros en dépit d'un bénéfice net en hausse de 3,4% sur les neuf premiers mois de l'année.

Vallourec chutait de 5,27% à 2,46 euros. Le groupe a pourtant confirmé ses objectifs annuels après un troisième trimestre bien orienté et vise de "bonnes perspectives" pour 2020 sans les chiffrer pour l'heure.

Europcar s'adjugeait 3,26% à 3,61 euros. La société d'investissement Eurazeo a dit qu'elle "pourrait envisager la cession de tout ou partie de sa participation" dans Europcar Mobility Group, actuellement de 29,9%.

Akwel (ex-MGI Coutier) s'octroyait 5,69% à 20,25 euros, porté par des ventes en hausse de 8% à 260 millions d'euros au troisième trimestre, et des objectifs confirmés sur les exercices 2019 et 2020.

Chargeurs reculait de 5,57% à 16,28 euros. Le groupe entend réaliser 750 à 800 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an prochain.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Rallye poursuit sa remontée...

Publié le 11/12/2019

Suspendu depuis le 5 décembre, Oeneo bondit de 13% à 13,66 euros pour dépasser le prix de l'offre amicale formulée par Rémy Cointreau. Andromède (une société contrôlée par la famille…

Publié le 11/12/2019

Par courrier reçu le 10 décembre 2019 par l'AMF, la société anonyme Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 11/12/2019

Catana, en pleine santé, reste pragmatique. Pour répondre à la forte demande des clients pour ses catamarans, le groupe français a finalement préféré acquérir un chantier naval en Tunisien…

Publié le 11/12/2019

Transgene et BioInvent International AB, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunomodulateurs innovants...