En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
+0.00 %
4 812.00
+0.37 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-
DAX PTS
10 918.62
-
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.139
+0.03 %

La Bourse de Paris recule nettement (-0,80%), la faute à Wall Street

| AFP | 475 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris s'enfonçait (-0,92%) lundi peu après l'ouverture, entraînée à la baisse par la débâcle de Wall Street de vendredi, dans une séance écourtée qui sera la dernière avant Noël.

A 09H47, l'indice CAC 40 perdait 42,97 points à 4.651,41 points. Vendredi, il avait terminé à l'équilibre (+0,04%) à 4.694,38 points.

Vendredi, Wall Street a connu sa pire débâcle hebdomadaire depuis 2008. Le numéro deux du Comité monétaire de la Banque centrale américaine a pourtant tenté vendredi de convaincre les marchés que l'institution entendait leurs inquiétudes, mais rien n'y a fait. Le Dow Jones Industrial Average a perdu 1,81% le Nasdaq 2,99% et le S&P 500 2,06%.

L'évolution de l'indice parisien est dictée par la clôture des marchés américains de vendredi et "une crainte d'avoir une prolongation du shutdown d'une partie de l'administration américaine", indiquent dans une note les experts de Mirabaud Securities Genève.

"Les interrogations concernant l'avenir du président de la Fed, Jerome Powell, sont aussi des éléments qui fragilisent la confiance des investisseurs", ajoutent-ils en référence aux informations de presse selon lesquelles Donald Trump aurait discuté en privé de la possibilité de congédier M. Powell.

Les investisseurs, qui espéraient une pause de son resserrement monétaire, avaient été frustrés par les annonces de la Fed mercredi, sur fond de craintes pour la croissance en 2019 et de guerre commerciale.

La période de fermeture des administrations fédérales (shutdown), qui a commencé samedi après l'échec des tractations au Congrès sur le financement d'un mur à la frontière mexicaine voulu par Donald Trump, pourrait durer jusqu'en janvier, a prévenu un responsable de la Maison Blanche.

Elément positif, la Chine et les Etats-Unis ont fait de "nouveaux progrès" sur la balance commerciale et la propriété intellectuelle au cours d'une conversation téléphonique entre responsables de ces deux pays, a annoncé dimanche le ministère chinois du Commerce.

En zone euro, les mesures prises en France pour calmer la colère des gilets jaunes risquent d'enfreindre aux "règles budgétaires européennes", a critiqué le président de la Banque fédérale d'Allemagne, Jens Weidmann, dans une interview diffusée samedi.

L'action Marie Brizard dégringolait de 10,58% à 3,30 euros après l'annonce d'un projet d'augmentation de capital, avec une importante décote, destiné à renflouer le groupe de spiritueux en difficultés financières.

L'action Renault reculait de 1,45% à 54,34 euros, la justice japonaise ayant décidé dimanche de prolonger la garde à vue jusqu'au 1er janvier du patron Carlos Ghosn.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

LYON, France et CAMBRIDGE, Mass., 18 janv. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- ERYTECH Pharma (Euronext Paris : ERYP Nasdaq : ERYP), société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des…

Publié le 18/01/2019

Le comité consultatif de la FDA se prononce sur ZynquistaTM (sotagliflozin) dans le traitement du diabète de type 1 de l'adulte   PARIS et THE WOODLANDS (TEXAS) - Le…

Publié le 18/01/2019

WISeKey achève la vente des activités QuoVadis SSL/TLS, PKI à DigiCert pour 45 millions USD ZOUG (Suisse), le 17 janvier 2019 - WISeKey International Holding Ltd (SIX : WIHN),…

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar remplace Catherine Pourre...

Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...