En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-
5 057.00
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 048.34
-
DAX PTS
11 325.44
-
Dowjones PTS
25 387.18
-2.32 %
6 829.10
-
1.125
+0.22 %

Paris privilégie la prudence avant les élections américaines

| AFP | 323 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris commence la semaine à l'équilibre
La Bourse de Paris commence la semaine à l'équilibre ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini à l'équilibre (-0,01%) lundi, les investisseurs privilégiant la prudence avant de connaître l'issue des élections de mi-mandat aux États-Unis et d'une réunion de la banque centrale américaine.

L'indice CAC 40 a reflué de 0,74 point à 5.101,39 points, dans un volume d'échanges limité de 2,9 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini en hausse de 0,32%.

La cote parisienne a fait ses premiers pas à l'équilibre et y est revenue en fin de séance après avoir passé l'essentiel de la journée légèrement dans le vert.

"Le marché est assez prudent car les élections américaines sont clairement l'événement de la fin d'année", a noté auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France, en jugeant toutefois que "la réaction à court terme des marchés (était) difficile à anticiper".

Les Américains sont appelés aux urnes mardi pour une série de scrutins nationaux et locaux organisés deux ans après la présidentielle, qui se transforment souvent en référendum sur le président américain. L'ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants est remis en jeu, tandis qu'au Sénat un tiers des postes doit être renouvelé.

"Il y a un vrai risque de déception si les Démocrates obtiennent la majorité, car cela génèrerait beaucoup d'incertitudes, avec un risque d'obstruction majeure à tout ce que voudrait faire Donald Trump. Mais parallèlement, cela pourrait aussi détendre la situation commerciale avec la Chine", a développé M. Baradez.

"En cas de victoire des Républicains, il n'est pas sûr non plus que les marchés puissent se lancer dans une nouvelle hausse, car ils ont déjà largement profité des mesures fiscales et budgétaires mises en place depuis l'élection du président américain et il n'est pas sûr qu'ils trouvent à nouveau du carburant de ce côté là", selon lui.

D'autant, a-t-il poursuivi, qu'il "reste d'autres gros enjeux" comme le dossier commercial mais également la politique monétaire, avec la réunion de la Fed mercredi et jeudi.

"Cette fois-ci, c'est surtout le ton du communiqué de la banque centrale qui sera surveillé, car le prochain relèvement des taux est attendu en décembre", a précisé l'expert.

"La question italienne n'est toujours pas réglée non plus" et "tant que les investisseurs ne verront pas le début d'un rapprochement entre le gouvernement italien et la commission européenne", un décollage de l'indice sera difficile, a-t-il estimé.

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis lundi à Bruxelles, doivent d'ailleurs se pencher sur ce sujet et deux semaines après le rejet du texte par la Commission européenne, l'inquiétude était de mise.

Du côté des indicateurs, l'activité dans les services s'est nettement repliée en Chine en octobre et a ralenti un peu aux États-Unis.

- Le secteur technologique pénalisé -

Sur le front des valeurs, Ingenico a gagné 3,85% à 68 euros, les investisseurs accueillant favorablement l'annonce lundi du départ du PDG du groupe, Philippe Lazare, en poste depuis 2010, "à la demande du conseil d'administration".

Les valeurs technologiques ont souffert de la baisse du secteur à Wall Street. Soitec a perdu 4,04% à 60,50 euros, tout comme STMicroelectronics (-3,66% à 13,28 euros) qui a par ailleurs annoncé lundi le lancement d'un plan de rachat d'actions pour un montant maximal de 750 millions de dollars sur trois ans, en vue de répondre à ses obligations en matière d'attribution d'actions aux salariés.

Total a progressé de 2,29% à 51,40 euros. Le groupe renforce sa position dans le gaz naturel liquéfié (GNL) aux États-Unis avec l'annonce lundi d'un accord avec Sempra Energy pour développer des projets d'exportation de GNL nord-américain.

Bureau Veritas a reculé de 0,68% à 19,75 euros, profitant d'un relèvement de sa recommandation à "surperformer" contre "neutre" auparavant par Crédit Suisse.

Société Générale a gagné 0,26% à 33,22 euros. Le groupe bancaire a annoncé lundi avoir conclu un accord en Pologne avec Bank Millenium en vue de lui céder Euro Bank, sa filiale de banque de détail dans le pays.

Bourbon a pris 2,39% à 5,58 euros alors que le spécialiste des services maritimes à l'industrie pétrolière a annoncé vendredi avoir obtenu du Tribunal de commerce de Marseille l'ouverture de procédures de conciliation au profit de ses 22 filiales, dans le cadre des négociations avec ses créanciers.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

LafargeHolcim accélère son désendettement. La transaction s'effectue sur une valeur d'entreprise de 1,75 milliard de dollars, sur une base 100%...

Publié le 12/11/2018

Sur les 9 premiers mois de l'année 2018, les tonnages vendus restent stables...

Publié le 12/11/2018

Cette étape cruciale franchie par ASIT Biotech a permis de lancer les derniers développements précliniques requis par les autorités avant d'initier un essai clinique...

Publié le 12/11/2018

Au 1er trimestre de son exercice 2018-2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018), OL Groupe dégage un total des produits d'activités de...

Publié le 12/11/2018

Delta Drone a participé de manière innovante à la sécurité du premier Forum de la Paix à Paris...