En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 307.38 PTS
-
5 297.50
-
SBF 120 PTS
4 195.84
-
DAX PTS
11 419.48
+0.64 %
Dowjones PTS
25 657.73
+0.55 %
7 351.15
+0.47 %
1.125
-0.13 %

La Bourse de Paris privilégie la prudence avant la BCE (-0,16%)

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en recul mercredi (-0,16%), les investisseurs privilégiant la prudence et évitant les positions trop tranchées avant d'être fixés sur les intentions de la Banque centrale européenne jeudi.

L'indice CAC 40 a cédé 8,71 points à 5.288,81 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,1 milliards d'euros. La veille, il avait terminé en petite hausse de 0,21%.

La cote parisienne a ouvert légèrement dans le rouge et y est restée l'essentiel de la séance, à l'exception d'une brève incursion en territoire positif qui lui a permis d'améliorer à la marge son record annuel en séance au-dessus des 5.300 points.

"Le marché a pas mal d'hésitations et beaucoup d'attentes concernant la réunion de la BCE demain et l'éventualité du lancement d'une nouvelle série de prêts TLTRO", a résumé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Face à une croissance plus molle que prévu et une inflation atone, la Banque centrale européenne devrait abaisser jeudi ses prévisions économiques pour la zone euro et discuter de mesures de soutien.

Une nouvelle salve de prêts géants et bon marché accordés aux banques, les "TLTROs" (prêts à long terme et à taux bas en direction des banques de la zone euro) censés stimuler le crédit et la croissance et dont une précédente vague va arriver à échéance en 2020 est dans tous les esprits après une série de déclarations de responsables de la BCE évoquant cette piste.

L'espoir d'un discours accommodant de l'institution et d'une issue positive aux négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine dynamise le marché parisien, selon M. Tuéni, mais "ce n'est pas suffisant pour lui permettre de s'installer au-dessus des 5.300 points".

"Avec la révision par l'OCDE des prévisions de croissance, ce n'est pas sur le terrain des indicateurs macroéconomiques que le marché a pu trouver du soutien", a ajouté l'expert.

La croissance de l'économie mondiale n'atteindra que 3,3% en 2019 à cause des tensions commerciales et des incertitudes politiques, selon la dernière prévision publiée mercredi par l'OCDE, qui tablait encore sur 3,5% en novembre.

Les principaux indicateurs du jour, à savoir aux Etats-Unis un déficit commercial à son plus haut niveau depuis dix ans en 2018, en dépit des efforts du président Donald Trump ou des embauches solides mais moins fortes en février dans le secteur privé, n'ont pas eu d'impact significatif.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/03/2019

La société communiquera dès que possible sur les avancées de ses démarches.

Publié le 26/03/2019

La conciergerie téléphonique est à disposition du lundi au samedi, pour répondre à toutes les attentes, besoins et questions des utilisateurs...

Publié le 26/03/2019

Didier Chabassieu sera principalement en charge de la stratégie du Groupe, des opérations de croissance externe et de la vision humaine...

Publié le 26/03/2019

La croissance est toujours tirée par le Digital...

Publié le 26/03/2019

Nutricia Cuijk fait partie des principaux sites de production de Danone en Europe. Ses produits seront exportés vers plus de 90 pays...