En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.10 %

La Bourse de Paris ploie sous les inquiétudes liées à la Chine et à l'Italie

| AFP | 481 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris termine en recul
La Bourse de Paris termine en recul ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en net recul lundi (-1,10%), ployant sous l'effet de craintes liées à l'économie chinoise et au projet de budget italien.

L'indice CAC 40 a perdu 59,11 points pour clôturer à 5.300,25 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini en recul de 0,95%.

La cote parisienne a ouvert en légère baisse et a accentué son recul au fil de la journée.

"Le marché a subi un ensemble de facteurs très négatifs, qui a fait que, finalement, aucun secteur n'a résisté à la pression baissière", a commenté auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué chez Diamant bleu Gestion.

Les opérateurs se sont notamment inquiétés au sujet de la Chine, après que la banque centrale chinoise a annoncé dimanche des mesures de relance monétaire.

Les acteurs de marché se sont également montrés peu enclins à prendre des risques en raison de nouvelles craintes quant à la trajectoire budgétaire de l'Italie et ses relations avec l'Union européenne.

"Les investisseurs ne savent pas si la proposition de budget italien sera acceptée par l'UE, ils craignent qu'elle soit refusée et que la tension s'accentue encore entre les deux acteurs", a décrit M. Larrouturou.

Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a prévenu que son gouvernement populiste ne ferait "pas marche arrière" sur son projet de budget. Il a également dénoncé la "manœuvre des spéculateurs" sur les marchés qui, selon lui, "misent sur la faillite du pays pour s'acheter au rabais les entreprises saines" italiennes.

Par ailleurs, les investisseurs étaient incités à la prudence par les taux d'emprunts américains qui ont nettement progressé la semaine dernière.

Le taux de chômage américain, qui s'est élevé à 3,7% en septembre, son plus bas niveau en 48 ans, a conforté l'idée que la banque centrale américaine va continuer à relever ses taux.

Les investisseurs redoutent qu'une remontée des taux très rapide aux États-Unis freine la croissance.

Côté indicateurs, la production industrielle allemande a poursuivi son repli en août et en France, le produit intérieur brut (PIB) devrait progresser de 0,5% au troisième trimestre, selon la Banque de France, qui a relevé son estimation de 0,1 point de pourcentage.

Sur le tableau des valeurs, tous les titres du CAC 40 ont terminé en terrain négatif.

Les valeurs bancaires se sont repliées en raison des inquiétudes autour de l'Italie. Société Générale a perdu 1,40% à 36,30 euros, Crédit Agricole 1,79% à 12,38 euros et BNP Paribas 1,35% à 51,15 euros.

Les titres pétroliers ont reculé dans le sillage des cours du pétrole., à l'instar de Total, qui a lâché 1,96% à 54,05 euros.

Air France-KLM a perdu 0,57% à 8,39 euros, malgré une hausse de 2,7% du nombre de passagers transportés en septembre, grâce aux Amériques.

ADP a baissé de 2,62% à 185,70 euros. Le PDG du groupe a estimé lundi que le gouvernement n'avait pas fermé la porte aux investisseurs étrangers pour la prochaine privatisation de l'entreprise gestionnaire d'aéroports, dont ceux de Paris.

  1. Euronext CAC 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/12/2018

L'attaquant du PSG Edinson Cavani taclé par le défenseur d'Orléans Gauthier Pinaud en Coupe de la Ligue, le 18 décembre 2018 à Orléans ( FRANCK FIFE / AFP )Strict minimum: le Paris SG,…

Publié le 18/12/2018

La Bourse de New York termine en hausse ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )Wall Street a terminé en hausse mardi à l'issue d'une séance particulièrement turbulente, les indices réagissant…

Publié le 18/12/2018

Un éleveur de brebis, accopagné de ses animaux, manifeste place de la République à Paris, le 18 décembre 2018 ( Philippe LOPEZ / AFP )Scène insolite: accompagnés de leurs animaux, des…

Publié le 18/12/2018

Des policiers tentent de disperser des "gilets jaunes" lors d'une manifestation à Bordeaux, le 15 décembre 2018 ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )La crise des "gilets jaunes" n'est pas encore…

Publié le 18/12/2018

Emmanuel Macron et Edouard Philippe lors d'une rencontre avec des organisations syndicales, le 10 décembre 2018 à l'Elysée ( Yoan VALAT / POOL/AFP )Le gouvernement a annoncé mardi renoncer à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...