En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 178.50
+1.66 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.157
-0.09 %

La Bourse de Paris passe les 5.500 points en attendant les conclusions de la Fed (+0,61%)

| AFP | 403 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris progresse un peu
La Bourse de Paris progresse un peu ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en hausse (+0,61%) mercredi, repassant au-dessus des 5.500 points pour la première fois depuis fin août, l'optimisme étant de mise avant la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed).

L'indice CAC 40 a pris 33,63 points à 5.512,73 points, dans un volume d'échange moyen de 3,6 milliards d'euros. La veille, il avait fini à l'équilibre (+0,05%).

Après des premiers pas dans le vert mais hésitants, la cote parisienne a gagné en vigueur au fil de la séance.

"Les marchés européens sont dans l'attente de l'issue de la réunion de la banque centrale américaine", a résumé auprès de l'AFP Adrien Dumas, un gérant de Mandarine Gestion.

Au-delà d'une hausse des taux directeurs américains déjà largement anticipée, "la question pour les investisseurs est de savoir s'ils trouveront dans le compte-rendu de la Fed des éléments sur sa politique pour 2019 et sur d'éventuels nouveaux relèvements de ses taux", a-t-il complété.

La réunion du comité monétaire de la Fed devrait déboucher dans la soirée sur une troisième hausse de taux de l'année pour éviter la surchauffe d'une économie en pleine forme jusqu'ici, malgré la guerre commerciale.

"Le marché parisien a pour sa part bénéficié d'éléments spécifiques aujourd'hui" par rapport aux autres indices européens, a complété M. Dumas en évoquant "un budget français de la Défense en hausse, ce qui s'est avéré positif pour des valeurs comme Safran ou Airbus".

Avec 1,7 milliard d'euros supplémentaires, le ministère des Armées est l'un des grands gagnants du projet de budget présenté lundi, la hausse visant notamment à renouveler les équipements et à améliorer l'entretien du matériel.

"Des recommandations positives sur Bouygues et Air Liquide ont également aidé l'indice à s'installer dans le vert", a noté M. Dumas.

Mais, selon lui, "il y a encore pas mal de nuages qui pèsent sur la Bourse", avec de "nombreuses interrogations autour du discours toujours agressif de Donald Trump en matière commerciale, de la situation des pays émergents ou du Brexit". Et "tant que le marché n'aura pas plus de visibilité sur ces éléments", l'ampleur des mouvements restera limitée.

- Airbus en tête du CAC 40 -

Du côté des indicateurs économiques, la confiance des ménages français a de nouveau baissé en septembre, atteignant son plus bas niveau depuis avril 2016.

Aux États-Unis, les ventes de maisons neuves ont augmenté plus que prévu en août et les stocks de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière tandis que l'extraction d'or noir dans le pays a grimpé à un nouveau sommet.

En matière de valeurs, les titres liés à la Défense ont été bien orientés. Airbus a pris la tête du CAC 40, gagnant 3,24% à 108,48 euros. Safran a avancé de 0,37% à 120,95 euros, Thales de 1,84% à 121,75 et Dassault Aviation de 1,73% à 1.584 euros.

Air Liquide a bénéficié (+2,27% à 112,40 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" précédemment par Kepler Cheuvreux.

De même, Bouygues a profité (+2,66% à 37,50 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "surpondérer" contre "neutre" auparavant par JPMorgan.

Iliad a été pénalisé à l'inverse (-2,20% à 113,10 euros) par un abaissement de la sienne à "neutre" contre "surpondérer" précédemment, également par JPMorgan.

Sodexo a été lesté (-2,42% à 90,14 euros) par l'anticipation par Morgan Stanley d'effets de change négatifs plus forts que prévu pour le groupe. Dans son sillage, Elior a perdu 1,97% à 12,95 euros.

Neopost a progressé de 3,53% à 25,20 euros, soutenu par une hausse de son bénéfice net de 18,1% au premier semestre, malgré la confirmation d'une baisse de son chiffre d'affaires pour l'année 2018.

Guerbet a bondi de 9,19% à 61,80 euros, aidé par un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "neutre" précédemment par Oddo BHF, après la publication d'un bénéfice net et d'un excédent brut d'exploitation en recul au premier semestre.

  1. Euronext CAC 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...