En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
-
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

La Bourse de Paris stable en début de journée, Iliad s'envole

| AFP | 353 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris hésitait (+0,07%) à s'installer au-dessus des 5.900 points mardi à l'ouverture, se montrant prudente sur les développements commerciaux avant un discours de Donald Trump à ce propos, et gardant par ailleurs un œil sur Hong Kong.

A 09H38, l'indice CAC 40 grappillait 4,10 points à 5.897,92 points. La veille, il avait déjà fini à l'équilibre (+0,07%) à 5.893,82 points, signant toutefois un nouveau plus haut depuis juillet 2007 en clôture et en séance.

"La séance d'hier a surtout marqué le retour du +risque politique+ sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et avec les tensions à Hong Kong", ont résumé dans une note les analystes du courtier Aurel BGC.

"Alors que Pékin a affirmé jeudi s'être mis d'accord avec Washington pour une levée +par étapes+ de leurs droits de douane mutuels, +au fur et à mesure de la progression vers un accord+ final, Donald Trump a douché l'optimisme des marchés, vendredi soir et samedi, en déclarant n'avoir +donné son accord à rien+", ont-ils détaillé.

"De plus, les investisseurs craignent que les tensions croissantes à Hong Kong, qui a connu lundi matin une des journées les plus violentes et chaotiques en cinq mois, puissent déstabiliser les discussions commerciales", ont-ils ajouté.

Les pays occidentaux s'inquiètent de la situation dans l'ex-colonie britannique au lendemain d'une des journées les plus violentes en cinq mois de mobilisation pro-démocratie. Les manifestants hongkongais s'en sont pris mardi, pour la deuxième journée consécutive, au réseau de transport de la mégapole.

Dans ce contexte, "les investisseurs attendent d'analyser les propos du président Donald Trump qui parlera ce soir à l'Economic Club of New York" et "pourrait décider de repousser de 6 mois les taxes sur les automobiles européennes", ont relevé pour leur part les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, la croissance économique française devrait atteindre 0,2% au quatrième trimestre, soit un niveau légèrement inférieur au rythme de 0,3% par trimestre observé depuis le début de l'année, selon une première estimation dévoilée mardi par la Banque de France.

En Allemagne, le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers pour novembre est également attendu.

Iliad propulsé

En matière de valeurs, Iliad décollait de 18,56% à 112,70 euros, porté par une progression de son chiffre d'affaires de 8,1% sur le troisième trimestre de l'exercice, à 1,34 milliard d'euros, ainsi que par l'annonce du lancement d'une offre publique de rachat d'actions (OPRA), pour un montant total de 1,4 milliard d'euros.

Renault souffrait en revanche (-2,84% à 44,86 euros) dans le sillage de l'abaissement mardi des prévisions de résultats de son partenaire nippon Nissan pour l'exercice 2019/20.

Air France-KLM s'effritait de 0,29% à 10,26 euros. Le groupe a transporté 9,2 millions de passagers en octobre, soit 0,1% de moins que lors du même mois il y a un an, sa low-cost Transavia affichant un recul de 3,4%.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…