En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 874.84 PTS
-0.58 %
5 859.0
-0.7 %
SBF 120 PTS
4 615.98
-0.65 %
DAX PTS
13 096.67
-0.94 %
Dow Jones PTS
27 934.02
-0.36 %
8 338.74
+0. %
1.106
-0.11 %

La Bourse de Paris encore en hausse, Alstom, Aperam et Société générale montent

| AFP | 536 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris reprenait un peu son souffle (+0,10%) mercredi matin, mais toujours au plus haut depuis 2007 et encouragée par l'espoir de voir les négociations commerciales sino-américaines aboutir à un accord.

A 10H04 (08H04 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 5,80 points à 5.852,69 points, après être monté jusqu'à 5.863,81 points, un plus haut depuis la mi-octobre 2007. La veille, il avait fini en progression de 0,39%.

Le CAC 40 avait retrouvé au printemps 2018 des niveaux inégalés depuis décembre 2007, qu'il a ensuite dépassés légèrement à la mi-septembre 2019, puis dépassés à nouveau encore un peu, par des pics de hausses successives en octobre puis ces derniers jours, tout en restant très en dessous de son record historique de l'année 2000.

"Les marchés devraient maintenant se mettre à l'arrêt, dans l'attente que l'accord de phase 1 soit enfin signé entre les Etats-Unis et la Chine", a estimé dans une note Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

"A ce stade, les marchés partent (...) du principe que la signature est quasi-acquise", même s'il reste possible que les négociations échouent, ce qui "ne serait pas franchement une première", selon lui.

"L'insistance de la Chine quant au fait que tout accord de phase 1 doit aboutir à la suppression de certaines taxes douanières pourrait bien compromettre l'accord, ou repousser à l'an prochain toute conclusion de cette phase de discussions", a également mis en garde Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Cette confiance des investisseurs quant à une issue positive aux négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis - qui pourraient aboutir à un premier accord partiel en novembre - alimente depuis fin octobre une hausse ininterrompue de l'indice parisien.

En matière d'indicateurs, les commandes passées à l'industrie allemande ont nettement rebondi en septembre, à +1,3% après un recul de 0,4% en août, alors que le spectre de la récession plane sur le pays. En France, la croissance dans les services a accéléré en octobre, portée par la demande étrangère, selon un indicateur publié mercredi par le cabinet IHS Markit, qui s'est affiché à 52,9 en octobre, contre 51,1 en septembre.

Sur le terrain des valeurs, Société Générale montait de 3,76% à 27,99 euros après avoir annoncé un renforcement de son ratio de fonds propres, malgré des bénéfices en recul. Dans son sillage, BNP Paribas prenait 2,83% à 50,49 euros et Crédit Agricole de 1,99% à 12,31 euros.

Le sidérurgiste Aperam bondissait de 7,45% à 26,40 euros, profitant d'un excédent brut d'exploitation et d'un bénéfice net au-dessus des attentes au troisième trimestre, malgré des conditions de marché difficiles.

Alstom gagnait 4,52% à 40,00 euros après des indications encourageantes sur son carnet de commandes malgré la baisse du résultat net semestriel.

Lagardère était en revanche plombé (-6,16% à 19,18 euros) par la résiliation "avec effet immédiat" du contrat d'agence passé par la Confédération africaine de football (CAF) avec Lagardère Sports, une décision que le groupe français "conteste fermement", la jugeant "illégale".

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2019

Groupe IT Link a dévoilé un chiffre d’affaires 9 mois de 37,9 millions d’euros, en hausse organique de 18,6%. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre affiche une croissance de 22,4% à…

Publié le 20/11/2019

Atos annonce sa nouvelle offre 'Workplace as a Service Google Edition', qui s'intègre dans ses solutions d'environnement de travail connecté, Atos...

Publié le 20/11/2019

Mais les fondamentaux demeurent solides...

Publié le 20/11/2019

De bon augure pour les prochains débuts boursiers de la FDJ? La demande de titres Agripower a atteint plus de 24 ME soit une offre sursouscrite 4,8...

Publié le 20/11/2019

Carmat grimpe de 0,3% ce mercredi à 18,70 euros, alors que le groupe a annoncé l'obtention de l'autorisation de reprise de l'étude PIVOT en République...