En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 505.44 PTS
-0.29 %
5 504.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 336.31
-0.19 %
DAX PTS
12 242.95
-0.26 %
Dowjones PTS
26 727.54
+0.03 %
7 723.02
+0.00 %
1.141
+0.10 %

La Bourse de Paris monte de 0,24%

| AFP | 238 | 2 par 1 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, le 27 avril 2018 à La Défense
La salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, le 27 avril 2018 à La Défense ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris gagnait 0,24% mercredi matin, grâce à la progression de Wall Street la veille, sur fond de prudence dans un environnement lourd de tensions commerciales.

A 09H28, l'indice CAC 40 prenait 12,53 points à 5.280,79 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,51%.

"Plus Wall Street fera preuve de résistance, plus Donald Trump sera incité à durcir ses politiques protectionnistes, plus les conditions pour un retournement économique se mettront alors en place", a cependant averti Tangi Le Liboux, du courtier Aurel BGC.

Confortés par des propos du ministre chinois du Commerce laissant la porte ouverte au dialogue avec Washington, les marchés américains ont aussi profité mardi de propos du président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, perçus comme un signe qu'elle est prête à baisser ses taux d'intérêts directeurs, si nécessaire.

La Fed surveille "l'impact que peuvent avoir les développements (dans le domaine de la guerre commerciale) sur les perspectives de croissance de l'économie américaine et, comme toujours, nous agirons de manière à soutenir l'expansion", a-t-il déclaré.

De son côté, la Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance mondiale 2019 et 2020, invoquant les tensions commerciales, l'accroissement de la dette publique et un ralentissement plus marqué que prévu dans plusieurs économies avancées.

En matière de valeurs, Bourbon profitait (+18,54% à 2,11 euros) de l'annonce, par ses principaux créanciers, du dépôt d'une offre de restructuration financière impliquant la conversion de plus de la moitié de sa dette en capital, pour détenir 93% du groupe de services maritimes pour l'industrie pétrolière.

Le reste du secteur pétrolier était en revanche à la peine, à l'instar de TechnipFMC (-2,01% à 18,78 euros), CGG (-1,84% à 1,44 euro) ou encore Total (-0,78% à 46,85 euros).

Renault se repliait de 0,35% à 56,37 euros, alors que son conseil d'administration doit se réunir mercredi pour continuer d'étudier "avec intérêt" la proposition de fusion "entre égaux" formulée par le groupe italo-américain Fiat Chrysler (FCA).

Euronext montait de 0,80% à 63,35 euros, après avoir indiqué mardi contrôler 61,4% du capital de la Bourse d'Oslo, et avoir levé avec succès 500 millions d'euros pour notamment financer cette acquisition.

CNP Assurances était à l'équilibre (+0,15% à 19,67 euros). Un nouveau pacte d'actionnaires est en discussions, entre La Banque Postale et le groupe bancaire mutualiste BPCE, selon ces derniers, qui veulent élargir leur partenariat dans la gestion d'actifs et préparer la naissance en 2020 du futur pôle public de bancassurance.

Fleury Michon perdait 3,51% à 38,50 euros, lesté par la prévision d'un recul de ses ventes et d'une perte opérationnelle au premier semestre, après des hausses de tarifs auprès de la grande distribution.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Comme nous l'avions anticipé, ALTRAN TECHN. a profité d'un bel élan haussier depuis notre conseil. Nous conseillons donc d'encaisser dès maintenant la plus-value sur le turbo call…

Publié le 25/06/2019

Les analystes sont nombreux à réagir à l'OPA amicale lancée par Capgemini sur le spécialiste du conseil en ingénierie et de la R&D

Publié le 25/06/2019

Klépierre a placé lundi un emprunt obligataire de 600 millions d’euros à échéance du 1er juillet 2030, avec un coupon annuel de 0,625 %. « Cette obligation a été émise avec une marge de 45…

Publié le 25/06/2019

L'activité Protection Incendie France de Groupe Gorgé, composée des filiales CLF Satrem, SVF et Amopsi, va être réorganisée...

Publié le 25/06/2019

Gecina a signé avec Angelo Gordon une promesse unilatérale d’achat aux termes de laquelle Angelo Gordon s'est engagé à acquérir le portefeuille d’hôtels de Gecina pour une valorisation hors…