5 284.51 PTS
+0.33 %
5 271.00
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 219.59
+0.27 %
DAX PTS
12 597.22
-0.02 %
Dowjones PTS
22 359.23
+0.00 %
5 934.91
-0.65 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Bourse de Paris termine quasi stable avant Jackson Hole

| AFP | 367 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris termine quasi stable
La Bourse de Paris termine quasi stable ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a achevé quasiment à l'équilibre (-0,04%) jeudi une séance dominée par l'attentisme, les investisseurs se gardant de prendre toute initiative avant le début de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a cédé 2,26 points à 5.113,13 points dans un volume d'échanges faible de 2,3 milliards d'euros. La veille, l'indice avait fini en recul de 0,32%.

La cote parisienne a ouvert en petite hausse, conservant cette tendance la majeure partie de la séance avant de se rapprocher de l'équilibre alors que l'approche du symposium de Jackson Hole paralysait les initiatives.

"Nous sommes vraiment dans une phase d'attentisme sans aucune prise d'initiative, les investisseurs gardant les yeux rivés vers les Etats-Unis dans l'espoir d'avoir des indices sur la politique à venir de la BCE et de la Fed", a résumé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Alors que le symposium de Jackson Hole, dans le Wyoming (centre-ouest des Etats-Unis), s'ouvre ce jeudi soir, son point d'orgue aura en réalité lieu vendredi avec les discours des responsables des banques centrales européenne, Mario Draghi, et américaine, Janet Yellen.

"Aucun risque ne sera pris avant ces discours", d'autant que nous sommes encore dans un contexte estival avec des volumes extrêmement faibles, a complété M. Tuéni.

"Il faudra donc attendre au moins les conclusions de Jackson Hole pour avoir plus de visibilité sur les marchés", a-t-il observé.

Aussi, selon M. Tuéni, dans ce contexte d'attentisme général, "les données macroéconomiques du jour n'ont eu quasiment aucun impact".

Les investisseurs ont pris connaissance de l'indicateur du climat des affaires en France, lequel s'est amélioré en août pour le quatrième mois consécutif, à un niveau sans précédent depuis plus de six ans.

Au Royaume-Uni, la croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 0,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent tandis qu'aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage (234.000) ont augmenté, mais moins que prévu.

Toujours Outre-Atlantique, les reventes de logements sont ressorties en baisse de 1,3% en juillet alors que les analystes s'attendaient à une hausse.

Les investisseurs gardaient par ailleurs un oeil sur les déclarations du président américain Donald Trump, qui a menacé dans un discours mardi de suspendre les activités du gouvernement s'il n'obtenait pas les financements pour la construction d'un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Sur le front des valeurs, les titres liés au secteur pétrolier ont souffert à l'image de TechnipFMC (-1,61% à 21,42 euros), Vallourec (-3,33% à 4,27 euros) ou encore Total (-0,53% à 43,45 euros).

Engie a gagné 1,29% à 14,50 euros après avoir annoncé qu'il allait construire et exploiter un parc éolien en Mongolie, son premier projet renouvelable dans ce pays.

EDF a lâché 0,14% à 9,12 euros. Le groupe a indiqué jeudi avoir signalé à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de nouvelles anomalies identifiées dans des dossiers concernant des pièces fabriquées à l'usine Areva du Creusot.

Carrefour a pâti (-2,06% à 20,16 euros) d'un abaissement de recommandation à "conserver" par Oddo Securities.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Les sociétés Aviva Investors Global Services Limited et Aviva Investors France, agissant de concert, ont déclaré avoir franchi en baisse, le 19...

Publié le 22/09/2017

Norges Bank (Banque Centrale de Norvège) a déclaré avoir franchi en hausse, le 21 septembre 2017, le seuil de 5% du capital de Mersen, et détenir 1...

Publié le 22/09/2017

Altarea Cogedim a posé la première pierre du programme de logements haut de gamme, Domaine de Gairaut à Nice...

Publié le 22/09/2017

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of voting rights…

Publié le 22/09/2017

La compagnie turque viserait 40 gris porteurs Airbus...

CONTENUS SPONSORISÉS