En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 596.17 PTS
+1.24 %
4 581.5
+1.1 %
SBF 120 PTS
3 635.22
+1.01 %
DAX PTS
11 391.28
-
Dow Jones PTS
24 465.16
-0.04 %
9 413.99
+0. %
1.093
+0.37 %

La Bourse de Paris euphorique grâce au pétrole et la relance de l'économie

| AFP | 799 | 4 par 3 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a démarré la semaine sur les chapeaux de roue lundi, rendue euphorique par la remontée des prix du pétrole, l'orientation positive de Wall Street et la relance de l'économie.

A 10H42, l'indice CAC 40 progressait de 103,55 points à 4.381,18 points. Vendredi, il avait fini sur un léger sursaut de 0,11%, portant sa perte hebdomadaire à 6%.

"Du côté des marchés, l'ambiance reste plutôt festive et la baisse des restrictions fait espérer un retour à la consommation", écrit dans une note Vincent Boy, analyste marché chez IG France.

En outre, "sur le marché du pétrole, les cours du baril profitent de cette fièvre acheteuse sur les marchés, à la veille de l'échéance de juin", poursuit l'expert.

L'euphorie des marchés détonne avec les perspectives économiques sombres et les mauvaises nouvelles qui s'accumulent.

Après l'Allemagne vendredi, c'est le Japon est tombé en récession avec un deuxième trimestre de contraction d'affilée du produit intérieur brut entre janvier et mars.

Quant au patron de la banque centrale américaine, Jerome Powell, il ne se montre pas d'un optimisme débordant.

Il a estimé dimanche qu'en cas d'absence de deuxième vague de contagions, l'économie américaine pourrait redémarrer "dès le troisième trimestre", tout en prévenant que la chute du PIB pourrait atteindre "facilement dans les 20, les 30%" au 2e trimestre et le taux de chômage grimper prochainement à 25%.

Il a confié que l'économie américaine pourrait ne pas se redresser entièrement tant qu'un vaccin n'a pas été développé.

"On voit mal comment l'économie mondiale pourrait continuer de s'effondrer tandis que les indices monteraient vers de nouveaux sommets. A un certain stade, le risque est réel que la Bourse connaisse une nouvelle chute très marquée, surtout dans la foulée des faillites à venir", commente-t-il.

Au-delà du risque économique et sanitaire, les Etats-Unis ont augmenté leur pression commerciale sur la Chine.

Les autorités chinoises ont répété dimanche qu'elles prendraient les "mesures qui s'imposent" pour défendre Huawei et les autres entreprises chinoises après la décision des Etats-Unis de barrer l'accès du géant des télécommunications à la technologie américaine des semi-conducteurs.

Sur le front des valeurs, Total profitait (+5,28% à 32,49 euros) d'un rebond des prix du pétrole.

Le secteur automobile jubilait après l'annonce du gouvernement d'un plan de soutien au secteur automobile qui sera présenté "sous 15 jours". Renault gagnait 4,93% à 18,34 euros et Peugeot 4,73% à 12,06 euros.

Le gouvernement a aussi évoqué un plan de soutien à l'aéronautique d'ici à juillet. Le géant Airbus, qui envisage par ailleurs des suppressions d'emplois, prenait 3,39% à 50,98 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/05/2020

Cis a déclaré qu'après avoir annoncé plusieurs contrats remportés au Kazakhstan en début de mois, le groupe CIS confirme sa dynamique commerciale avec la signature simultanée de deux contrats…

Publié le 26/05/2020

Mercialys a indiqué que suite à l’autorisation de réouverture des commerces et la levée du confinement de la population décrétées par le gouvernement, les centres commerciaux du groupe ont…

Publié le 26/05/2020

La crise liée au Covid-19 obligerait la banque à revoir ses plans...

Publié le 26/05/2020

Madvertise a annoncé que dans le contexte exceptionnel de l’épidémie de Covid-19 et conformément aux dispositions de l’ordonnance n° 2020-318 du 25 mars 2020, son conseil d’administration,…

Publié le 26/05/2020

Novasep, fournisseur de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, et Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de…