En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

La Bourse de Paris recule, préoccupée par la Chine

| AFP | 538 | 5 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris reculait lundi matin, pliant sous le poids d'une baisse de l'excédent commercial chinois l'an dernier, sur fond d'attente de l'épilogue du Brexit et des résultats d'entreprises américaines.

A 09H55, l'indice CAC 40 perdait 0,65%, soit 30,60 points, à 4.750,74 points.

Wall Street a terminé en petite baisse vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait après cinq séances de hausse, en attendant le début de la saison des résultats.

Les chiffres du commerce extérieur chinois en décembre ont "détérioré le tableau commercial (...), tandis que la situation économique mondiale devient de plus en plus préoccupante", observe Michael Hewson, chez CMC Markets.

Pour la deuxième année consécutive, l'excédent commercial de la Chine a globalement diminué en 2018, sauf vis-à-vis des États-Unis avec un bond de 17,2%. Au nombre des griefs de Washington contre Pékin figure ce déséquilibre commercial.

Les deux pays ont fait assaut l'an dernier de représailles mutuelles, via des hausses de droits de douane, jusqu'à ce qu'une trêve de trois mois soit déclarée début décembre. Des négociateurs américains ont passé trois jours à Pékin la semaine dernière pour des discussions ayant "posé les bases" d'un accord avec Washington, selon le gouvernement chinois.

"Ce début de semaine sera davantage rythmé par les premières publications de résultats aux Etats-Unis, par la poursuite du 'shutdown' et par le vote à Westminter de l'accord de sortie négocié par Theresa May et son gouvernement", indiquent pour leur part les analystes du courtier Aurel BGC.

La Première ministre britannique va une nouvelle fois presser les députés lundi d'approuver son accord de Brexit très largement conspué, sous peine de plonger le Royaume-Uni dans une situation "catastrophique", à la veille d'un vote crucial au Parlement.

Outre-Atlantique, la paralysie partielle des administrations fédérales des Etats-Unis a battu un record de longévité dépassant ainsi les 21 jours de "shutdown" pendant l'ère Bill Clinton en 1995-1996.

Les valeurs du luxe, secteur sensible à l'économie chinoise, étaient toutes à la peine. Hermes perdait 1,39% à 489,50 euros, LVMH cédait 1,78% à 253,70 euros et Kering régressait de 1,16% à 401,20 euros.

Le secteur de la sidérurgie était également gagné par la morosité: Vallourec chutait de 3,80% à 1,80 euro et Eramet perdait 2,42% à 62,50 euros.

L'action Euronext s'effritait de 0,67% à 51,65 euros après le lancement formel de son offre publique d'achat sur la Bourse d'Oslo, pour 625 millions d'euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…