En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
-
4 860.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.18 %

La Bourse de Paris monte de 0,29%, attend la Réserve fédérale américaine

| AFP | 310 | 5 par 1 internautes
Opérateur boursier dans la salle de marchés de Saxo Banque, à Paris le 7 juillet 2018
Opérateur boursier dans la salle de marchés de Saxo Banque, à Paris le 7 juillet 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a démarré sur un petit rebond mercredi (+0,29%), s'avançant prudemment dans le vert dans le sillage de Wall Street, en attendant la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur les taux d'intérêt.

À 09H20, l'indice CAC 40 prenait 13,82 points à 4.767,90 points. La veille, il avait fini en nette baisse de 0,95%.

La Banque centrale américaine conclut mercredi une réunion monétaire au cours de laquelle elle devrait relever les taux d'intérêt une quatrième et dernière fois cette année, malgré l'immense pression du président américain Donald Trump et de certains milieux d'affaires.

"Il s'agit d'une réunion qui se déroule dans un climat politique et financier très particulier, puisqu'on observe de très nettes tensions en Bourse et une forte pression politique de la part du président Trump", a ainsi souligné Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"L'issue de cette réunion est en grande partie connue" mais "l'information cruciale pour les investisseurs aura trait aux prévisions de hausses de taux pour l'an prochain", a détaillé l'expert.

Les acteurs de marché anticipent une hausse des taux d'un quart de point de pourcentage, ce qui les porterait dans une fourchette comprise entre 2,25% et 2,50%, un niveau qui reste historiquement bas, bien qu'il soit au plus haut depuis 12 ans.

En ce qui concerne les années à venir, la Fed prévoyait jusqu'à présent trois hausses en 2019 et entre une et deux en 2020.

Par ailleurs, le moral des investisseurs a également été miné par des statistiques européennes peu encourageantes publiées la veille.

"L'Europe subit un ralentissement économique ce qui n'augure rien de bon pour la région", a souligné David Madden, un analyste de CMC Markets.

"L'économie de la France a été affectée par les manifestations et la question du budget italien n'a pas été résolue", a-t-il complété.

Natixis pénalisé

En matière de valeurs, Natixis reculait de 4,94% à 4,23 euros, affecté par l'annonce d'un produit net bancaire (PNB) pénalisé au quatrième trimestre par un élément exceptionnel lié à la dégradation des marchés asiatiques.

Le secteur automobile était bien orienté, à l'image de Peugeot (+1,03% à 18,55 euros) et de Renault (+0,44% à 54,65 euros).

Plastic Omnium grignotait 0,65% à 19,25 euros, profitant de l'annonce de la finalisation de la vente de sa division historique "environnement" pour une valeur d'entreprise de 220 millions d'euros.

Plastivaloire montait de 5,62% à 8,27 euros, aidé sa prévision de hausse de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018/2019, malgré un bénéfice net en baisse de 6,5%, à 39,7 millions d'euros sur l'exercice 2017/2018.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Le groupe Casino a annoncé avoir conclu des promesses en vue de la cession de 6 hypermarchés à des adhérents Leclerc, pour une valorisation des murs et fonds totale de 100,5 millions d’euros.…

Publié le 21/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que FinancièreArbevel ont annoncé…

Publié le 21/01/2019

Drone Volt, constructeur français aéronautique spécialisé en drones civils professionnels, annonce la nouvelle livraison d’un drone Hercules 10 aux Etats-Unis, à un groupement de producteurs…

Publié le 21/01/2019

Fort du succès de son étude 3D BroadSeis(TM) de 25 000 km2, qui a donné lieu aux récentes découvertes pétrolières de Boudji-1 et Ivela-1, CGG étend sa bibliothèque de données multi-clients…