En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 184.28 PTS
+0.22 %
5 181.50
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 153.99
+0.31 %
DAX PTS
11 735.53
-0.35 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.155
-0.16 %

La Bourse de Paris entame la semaine sur la pointe des pieds (-0,14%)

| AFP | 930 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris sans élan à mi-séance
La Bourse de Paris sans élan à mi-séance ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en petit reflux (-0,14%) lundi, les investisseurs limitant leurs initiatives au début d'une semaine riche en rendez-vous au cours de laquelle l'évolution du marché des changes devrait de nouveau focaliser l'attention.

L'indice CAC 40 a cédé 7,56 points à 5.521,59 points dans un volume d'échanges faible de 2,9 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini sur une progression de 0,87%.

La cote parisienne a ouvert quasiment stable et s'est ensuite contentée d'osciller autour de l'équilibre, les investisseurs profitant d'une journée dépourvue de forte actualité pour reprendre leur souffle.

"C'est une semaine très chargée (en rendez-vous) qui commence sur une note assez hésitante et sans grande conviction mais le marché devrait être beaucoup plus animé dès demain et surtout à partir de mercredi", a souligné auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

L'évolution du dollar sera au coeur des attentions, selon le spécialiste, constituant un enjeu important sur les marchés européens et américains.

Après avoir atteint la semaine dernière un plus haut en plus de trois ans, la monnaie unique baissait un peu face au dollar ce lundi.

"Donald Trump prononcera un discours demain et pourrait être amené à parler de nouveau du dollar tandis que plusieurs poids lourds technologiques américains (Google, Apple, Facebook, Amazon, et Microsoft) publieront leurs résultats à partir de mercredi et que de nombreuses statistiques macroéconomiques seront dévoilées dans les jours à venir, avec en point d'orgue le rapport sur l'emploi américain vendredi", a détaillé M. Tuéni.

La Réserve fédérale américaine (Fed) tient en outre à compter de ce mardi une réunion de politique monétaire de deux jours, mais autour de laquelle les attentes paraissaient limitées.

"Pour la dernière réunion de sa présidente Janet Yellen, il est peu probable que celle-ci fasse une annonce qui compliquerait la prise de pouvoir de son successeur, Jerome Powell" donc cela "ne devrait pas être une réunion très intéressante", a estimé le spécialiste.

- Le secteur technologique bien orienté -

Du côté des indicateurs, l'agenda du jour était surtout américain. L'inflation sur un an aux Etats-Unis a un peu ralenti en décembre, selon l'indice PCE publié lundi par le département du Commerce.

"Il s'agit d'un indicateur important pour la Fed mais il est ressorti en ligne avec le consensus", a commenté M. Tuéni.

Les dépenses et revenus des ménages ont quant à eux augmenté de 0,4% sur la même période.

L'action STMicroelectronics a grimpé de 2,39% à 19,52 euros
L'action STMicroelectronics a grimpé de 2,39% à 19,52 euros ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Sur le front des valeurs, TechnipFMC a pâti (-2,95% à 26,68 euros) d'un abaissement de sa recommandation à "conserver" contre "acheter" auparavant par Société Générale.

A l'inverse, le secteur technologique a fini en hausse, dans le sillage notamment du relèvement des perspectives de croissance d'AMS, fabricant autrichien de semi-conducteurs coté en Suisse et concurrent de STMicroelectronics. Ce dernier a grimpé de 2,39% à 19,52 euros, Soitec ayant pris pour sa part 2,78% à 64,65 euros.

Alten s'est adjugé 1,87% à 81,85 euros, dopé par un chiffre d'affaires en hausse de 13% en 2017. La société a par ailleurs vu son cours cible relevé par Natixis.

Sanofi a cédé en revanche 0,79% à 72,90 euros, après avoir annoncé son intention d'acquérir l'entreprise biopharmaceutique belge Ablynx pour environ 3,9 milliards d'euros.

Airbus a gagné 0,96% à 90,42 euros. L'avionneur a livré 19 avions de transport A400M en 2017, portant à 57 le nombre total de livraisons depuis l'entrée en service de l'appareil en 2013.

SES s'est repris (+1,97% à 12,43 euros) après sa forte baisse de vendredi. La société a indiqué que quatre nouveaux satellites étaient arrivés au Centre spatial de Kourou, pour leur lancement à bord d'un véhicule Soyouz en mars 2018.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit après avoir consolidé sur la zone des 77.2 euros qui fait désormais office de support à court terme. Du côté des indicateurs techniques, le titre…

Publié le 17/10/2018

Le Crédit Agricole soutient les PME et ETI à l'international...

Publié le 17/10/2018

Jérôme Barrier...

Publié le 17/10/2018

Premier vol prévu en 2022...

Publié le 17/10/2018

Cdiscount, filiale e-commerce du groupe Casino, a annoncé l'achat du vendeur en ligne de pneumatique 1001Pneus, pour un montant de 500 000 euros. Cette acquisition a fait l'objet d'un jugement du…