Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 881.87 PTS
+2.39 %
6 720.0
+0.06 %
SBF 120 PTS
5 349.42
+2.17 %
DAX PTS
15 472.67
+2.47 %
Dow Jones PTS
34 022.04
-1.34 %
15 877.72
-1.6 %
1.132
-0.16 %

La Bourse de Paris repart de l'avant

| AFP | 314 | 2 par 2 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris repartait de l'avant jeudi matin en dépit de la révision à la baisse de la croissance allemande au troisième trimestre, de la résurgence de la pandémie de Covid-19 et de la persistance de l'inflation.

A 09H30, l'indice phare CAC 40 prenait 0,40%, soit 27,99 points, à 7.070,22 points après cinq séances consécutives de baisse.

La séance s'annonçait calme en l'absence des marchés américains fermés pour célébrer Thanksgiving.

L'attention était toutefois dirigée vers l'Allemagne, où le produit intérieur brut du troisième trimestre a été révisé en baisse à 1,7% contre 1,8% en première estimation publiée fin octobre.

De surcroît, le moral des consommateurs allemands devrait chuter en décembre, selon le baromètre GFK publié jeudi.

Les experts s'inquiètent d'une stagnation de la croissance au quatrième trimestre en raison des pénuries de matières premières et de composants électroniques mais aussi d'une nouvelle vague, particulièrement violente, de la pandémie de Covid-19.

La deuxième économie européenne fait face à sa plus violente vague de contaminations par le coronavirus au moment où la nouvelle coalition gouvernementale, réunissant les sociaux-démocrates, les Verts et les libéraux, va prendre la tête du pays en décembre.

Les investisseurs suivront également le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) à la mi-journée.

Selon le compte rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine des 2 et 3 novembre publié mercredi, plusieurs membres ont envisagé la possibilité d'une fin anticipée des achats d'actifs et d'une hausse des taux plus tôt que prévu si l'inflation restait élevée.

Rémy Cointreau relève ses objectifs annuels

Le titre s'envolait de 10,54% à 206,60 euros après que le groupe a relevé ses prévisions annuelles dans le sillage d'un doublement de son bénéfice net semestriel tandis que sa marge opérationnelle courante a atteint un "plus haut historique".

Dans son sillage, Pernod Ricard avançait de 1,97% à 212 euros, en tête du CAC 40.

Orange vire au rouge

Le titre cédait 0,70% à 9,86 euros après l'annonce du départ de Stéphane Richard, PDG d'Orange depuis 2011, qui quittera l'opérateur télécoms au plus tard fin janvier, après sa condamnation mercredi dans l'affaire de l'arbitrage controversé entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2021

Collaboration avec le soutien d'EDF...

Publié le 01/12/2021

L'acquisition de Destia s'inscrit dans la stratégie de Colas de poursuivre son développement à l'international dans des zones géographiques ciblées...

Publié le 01/12/2021

Le capital social de la société est ainsi porté à 41.862.290,22 euros, divisé en 123.124.383 actions.

Publié le 01/12/2021

En cette période de reprise économique post pandémie, le financement de la chaîne d'approvisionnement (SCF) ainsi que le Dynamic Discounting sont indispensables pour de nombreuses entreprises.…

Publié le 01/12/2021

L'objectif de ce projet est de transformer un ancien site de production de câbles en un véritable quartier durable du futur...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne