En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 873.34 PTS
+0.68 %
4 874.00
+0.75 %
SBF 120 PTS
3 886.60
+0.71 %
DAX PTS
11 131.58
+0.54 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.134
-0.30 %

La Bourse de Paris baisse à nouveau, perd 0,34%

| AFP | 614 | 3 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris perdait 0,34% vendredi , tentant de résister aux craintes suscitées aux Etats-Unis par la politique monétaire de la Banque centrale et le risque de paralysie des administrations.

À 09H22 (08H22 GMT), l'indice CAC 40 perdait 15,89 points à 4.676,57 points, son plus bas niveau en séance depuis deux ans. La veille, il avait fini en nette baisse de 1,78%.

Les investisseurs tentaient de retrouver leurs esprits, malgré le contexte tendu qui a plongé les places mondiales dans le rouge au cours des dernières séances.

La Banque centrale américaine a relevé mercredi ses taux d'intérêt directeurs d'un quart de point et ne compte plus le faire que deux fois l'an prochain, car elle a abaissé ses anticipations de croissance et d'inflation pour 2019, mais cette position est jugée plus sévère que prévu, compte tenu du contexte économique.

"La Banque centrale américaine a reconnu que l'inflation et la croissance devraient être plus faibles l'an prochain mais a quand même prévu un resserrement monétaire", ce qui inquiète les investisseurs, a souligné David Madden, un analyste de CMC Markets.

"La spéculation au sujet d'une récession de l'économie américaine l'an prochain se renforce, ce qui pèse sur le sentiment des investisseurs", a-t-il ajouté.

Les investisseurs craignent aussi une paralysie de certaines administrations américaines dès samedi, car le président Donald Trump a refusé de signer un compromis budgétaire sur le financement du gouvernement, faute d'avoir obtenu des fonds pour un mur à la frontière avec le Mexique.

Une telle paralysie, en pleine fêtes de fin d'année, "pourrait perturber et affaiblir un peu plus l'économie américaine", ont estimé les analystes du courtier Aurel BGC.

En France, l'Insee a revu à la baisse la croissance au troisième trimestre à 0,3%, la consommation des ménages s'est repliée en novembre et le climat des affaires a "nettement fléchi" en décembre, tombant à son plus bas niveau en deux ans.-

Certaines actions résistaient à baisse, comme les fabricants de puces électroniques STMicroelectronics (+0,94% à 11,79 euros) et Soitec (+1,44% à 49,20 euros).

Colas perdait 0,75% à 133,00 euros, après l'annonce de l'achat des activités de construction routière du péruvien Colnavias Construcciones.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

Eurazeo annonce céder à AXA sa participation de 22 % au capital de Capzanine, société de gestion européenne indépendante spécialisée dans l’investissement privé. Cette transaction…

Publié le 24/01/2019

Tikehau Capital, groupe de gestion d’actifs alternatifs et d’investissement, a annoncé la cession de sa participation au capital de Spie batignolles, acteur majeur dans les métiers du bâtiment,…

Publié le 24/01/2019

Le Bélier vient de réaliser son point d’activité au titre de son exercice 2018. Ainsi, le spécialiste en fonderie aluminium pour l’industrie automobile a dévoilé un chiffre d’affaires…

Publié le 24/01/2019

Pour l'année 2018, le groupe Seb (+2,16% à 127,70 euros) affiche un chiffre d’affaires de 6,81 milliards d’euros en progression de 5,1%, dont une croissance organique de +7,8 % et un effet…

Publié le 24/01/2019

AccorHotels a confirmé hier soir le nombre final d’actions Orbis apportées à l’offre publique d’achat, le dénouement de l’offre ayant eu lieu. Ainsi, les investisseurs ont apporté 15,3…