En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 308.88 PTS
-0.98 %
4 310.00
-0.77 %
SBF 120 PTS
3 383.60
-0.92 %
DAX PTS
9 594.66
-0.39 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
+0. %

La Bourse de Paris rebondit et monte de 3,83%

| AFP | 1042 | Aucun vote sur cette news
La Bourse de Paris a replongé mercredi
La Bourse de Paris a replongé mercredi ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a débuté en hausse jeudi (+3,83%), retrouvant des couleurs au lendemain d'une lourde chute, aidée par le plan massif annoncé par la Banque centrale européenne pour soutenir l'économie ébranlée par le coronavirus.

A 09H35, l'indice CAC 40 prenait 143,72 points à 3.898,56 points. La veille, il avait reculé de 5,94%.

"A la bonne heure, la Banque centrale européenne semble avoir, enfin, pris la mesure de la crise en place et des risques qui lui sont liés", a souligné dans une note l'économiste Véronique Riches-Flores, présidente du cabinet d'analyse RichesFlores Research.

La Banque centrale européenne a sorti la grosse artillerie mercredi avec un plan d'"urgence" de 750 milliards d'euros pour tenter de contenir les répercussions de la pandémie de coronavirus sur l'économie.

"Les temps extraordinaires nécessitent une action extraordinaire", a tweeté la présidente de l'institution de Francfort, Christine Lagarde.

En rachetant ainsi massivement de la dette d'États et d'entreprises de la zone euro sur les marchés, la BCE espère soulager les banques et les inciter à maintenir voire relancer leurs prêts aux ménages et entreprises, et ainsi à soutenir la production et l'emploi.

La Banque centrale d'Australie a pour sa part réduit jeudi matin son principal taux directeur d'un quart de point, à 0,25%, soit son plus bas historique.

Les gouvernements n'ont pas été en reste, à commencer par les États-Unis qui sont passés à une nouvelle étape jeudi. Donald Trump s'est présenté comme un président "en temps de guerre" alors que la première puissance mondiale, qui a beaucoup tardé à lancer les tests au Covid-19, compte désormais plus de 7.700 cas confirmés et 118 morts. Deux premiers élus du Congrès ont annoncé être infectés.

La France se préparait pour sa part à instaurer "l'état d'urgence sanitaire".

Sur le terrain des valeurs, les banques avaient le vent en poupe à la faveur des annonces de la BCE qui soulagent le secteur. Crédit Agricole gagnait 7,98% à 6,74 euros, BNP Paribas 3,83% à 27,41 euros et Société Générale 4,52% à 14,80 euros.

Le secteur aérien, parmi les plus touchés par la crise sanitaire, respirait également. Airbus gagnait 7,76% à 52,87 euros, Air France-KLM 3,18% à 4,39 euros et Safran 10,09% à 58,50 euros.

Les titres liés au matières premières n'étaient pas en reste. Total montait de 6,72% à 23,26 euros, Eramet de 12,97% à 27 euros et Vallourec de 13,74% à 1 euro.

CNP Assurance rebondissait de 22,99% à 6,66 euros, effaçant sa chute de la veille.

Wendel prenait 4,34% à 64,95 euros après avoir multiplié par près de 9 son bénéfice net et augmenté la valeur de son portefeuille de 12% l'an dernier, ce qui lui permet d'anticiper les conséquences de la crise sanitaire avec une certaine sérénité.

Seuls Sanofi (-2,56% à 74,15 euros) et Axa (-0,24% à 12,67 euros) évoluaient dans le rouge sur le CAC 40.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/03/2020

Début de semaine compliqué pour le secteur bancaire

Publié le 30/03/2020

Compte tenu des nouvelles mesures prises par l’Espagne dans sa lutte contre la propagation de la pandémie de coronavirus, Airbus annonce lundi la suspension de l’essentiel de ses activités de…

Publié le 30/03/2020

ABN Amro a annoncé avoir pris note de la recommandation de la Banque centrale européenne aux établissements de crédit sous sa surveillance de conserver leur capital, de s'abstenir de verser des…

Publié le 30/03/2020

Spie chute de 6% ce lundi à 9,20 euros...

Publié le 30/03/2020

LVMH abandonne 0,35% à 340,45 euros contre un CAC 40 en en baisse de près de 2%. Le numéro un mondial du luxe a annoncé dans la soirée de vendredi s'attendre à un repli de 10% à 20% de ses…