En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.14 %

La Bourse de Paris s'élance dans le vert après l'accord sur le Brexit

| AFP | 539 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris s'élançait dans le vert lundi matin (+1,36%) à la faveur de l'accord sur le Brexit entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, malgré un contexte encore dominé par de nombreux enjeux politiques.

À 09H30, l'indice CAC 40 prenait 67,32 points à 5.014,27 points. Vendredi, il avait fini en légère hausse de 0,18%.

La cote parisienne progresse "dans le sillage de l'accord de divorce entre l'Union Européenne et la Grande-Bretagne", ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Après des mois de négociations, l'Union européenne et le Royaume-Uni ont scellé leur divorce dimanche, en mettant en garde les députés britanniques qu'il n'était plus question de modifier cet accord négocié dans la douleur.

"La Première ministre Theresa May va lutter pour obtenir le soutien de son propre camp conservateur étant donné que de nombreux parlementaires pro-Brexit et anti-Brexit n'apprécient pas l'accord conclu", a observé de son côté David Madden, un analyste de CMC Markets.

Les investisseurs continuaient également à suivre les discussions entre l'UE et l'Italie.

Malgré le rejet de son budget, l'Italie a l'espoir que le dialogue avec Bruxelles permettra d'éviter des sanctions, a indiqué samedi soir le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

Les investisseurs auront aussi "les yeux rivés sur l'évolution du prix du baril de pétrole", qui a plongé vendredi, et ils "attendront avec impatience la réunion du G20", prévue vendredi et samedi, ont indiqué les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, les investisseurs auront peu de données à se mettre sous la dent, en dehors du baromètre Ifo du moral des entrepreneurs en Allemagne pour le mois de novembre.

En matière de valeurs, Saint-Gobain gagnait 2,85% à 32,74 euros, soutenu par l'annonce du lancement de deux nouveaux processus de cession, dont celle de ses activités de distribution bâtiment en Allemagne qui représentaient 1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2017.

Le groupe a également annoncé une réorganisation de sa structure interne et nommé un nouveau numéro deux, Benoît Bazin, pour la mettre en place.

Renault prenait 1,99% à 61,74 euros, après avoir connu une semaine difficile. Le constructeur automobile a notamment lancé un audit pour vérifier les rémunérations de son PDG Carlos Ghosn, toujours en détention au Japon et qui nie catégoriquement toute malversation au sein du groupe Nissan.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...