En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 887.57 PTS
+1.69 %
4 871.0
+1.52 %
SBF 120 PTS
3 875.32
+1.44 %
DAX PTS
10 892.68
+1.04 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.14 %

La Bourse de Paris s'offre un rebond (+0,64%), les yeux tournés vers Londres

| AFP | 286 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris retrouvait de l'allant (+0,64%) vendredi matin, profitant de la bonne tenue de Wall Street la veille, dans un marché qui devrait toutefois rester focalisé sur les derniers développements politiques autour du Brexit.

À 09H54, l'indice CAC 40 progressait de 32,22 points à 5.065,84 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,70%.

Même si l'indice parisien s'inscrivait en hausse dans le sillage de la clôture positive de Wall Street la veille, la prudence restait de mise dans un contexte d'incertitudes accru par la crise politique déclenchée au Royaume-Uni autour de l'accord sur le Brexit.

"Le Brexit s'enlise dans un micmac politique qu'il est encore difficile de pleinement comprendre", a expliqué dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"Ajoutons à cela le risque politique italien qui demeure bien présent avec une volonté manifeste de Rome d'aller au bras de fer avec la Commission européenne sur le projet de budget 2019, vous obtenez un cocktail néfaste à la bonne tenue des marchés financiers", a-t-il complété.

Vendredi, "les investisseurs seront focalisés sur quatre thèmes: les trois sorcières (importante échéance d'options), l'évolution du prix du baril de pétrole, les avancées sur le dossier du Brexit et finalement les (potentielles) déclarations du gouvernement italien", ont abondé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, le marché prendra connaissance de la deuxième estimation de l'inflation dans la zone euro et en Italie pour le mois d'octobre.

En Italie toujours, les commandes à l'industrie et les chiffres du commerce extérieur pour septembre sont également attendus.

Enfin, les chiffres de la production industrielle pour octobre sont à l'agenda aux États-Unis.

Sur le front des valeurs, Vivendi gagnait 5,57% à 22,19 euros, dopé par un chiffre d'affaires de 3,38 milliards d'euros au troisième trimestre, soit une augmentation de 5,5% en un an.

Le groupe a également annoncé un accord avec l'espagnol Grupo Planeta, avec qui il négociait depuis fin juillet, pour lui acheter le deuxième groupe d'édition français Editis.

Bolloré progressait de 5,75% à 3,94 euros alors que le chiffre d'affaires du groupe diversifié (médias, transport, logistique, stockage d'énergie) a progressé de 9% au troisième trimestre, à 5,63 milliards d'euros.

Vallourec, à l'inverse, plongeait de 19,59% à 3,09 euros, sans profiter de la réduction de sa perte nette à 92 millions d'euros au troisième trimestre, son flux de trésorerie étant jugé décevant.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

Publié le 12/12/2018

Newfund, fonds d’investissement early stage, et Nexity, plateforme de services à l’immobilier, annoncent la cession de leur participation dans Luckey Homes, startup de conciergerie premium pour…

Publié le 12/12/2018

Reezocar, start-up française spécialisée dans la vente de voitures d'occasion...

Publié le 12/12/2018

Anne Rigail, jusqu'alors chargée de l’expérience client chez Air France, pourrait prendre la tête de la compagnie française. C’est ce qu’affirme Europe 1. L’annonce en a été faite mardi…

Publié le 12/12/2018

Le titre a stoppé sa correction à l'approche de la zone de support des 102.6 euros avant de rebondir. Il se maintient au-dessus de la ligne de tendance baissière qui a contenu les cours de…