En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

La Bourse de Paris avant le vote du Brexit (+0,08%)

| AFP | 472 | 1 par 1 internautes
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris rebondissait mollement lundi matin (+0,08%) après trois clôtures en repli, démarrant une semaine qui sera consacrée pleinement au dossier du Brexit.

A 09H45, l'indice CAC 40 prenait 5,13 points à 5.235,87 points. Vendredi, il avait fini dans le rouge (-0,70%) à 5.231,22 points.

"Cette semaine s’annonce comme la plus importante sur la question du Brexit depuis le referendum" du 23 juin 2016, estime dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

Après avoir été rejeté en janvier par le Parlement britannique, l'accord du Brexit sera à nouveau soumis au vote mardi.

Avant cela, Theresa May doit révéler ce lundi le résultat des discussions menées pour tenter d'obtenir des modifications à l'accord de divorce avec l'Union européenne, à moins de trois semaines de la date prévue du Brexit.

Outre-Atlantique, le président américain a relancé ce week-end la bataille sur le financement du mur qu'il veut construire à la frontière avec le Mexique, en prévoyant de demander lundi 8,6 milliards de dollars dans le budget 2020.

De son côté, la Chine garde espoir de parvenir à s'entendre avec les Etats-Unis dans le domaine commercial, a déclaré samedi un haut responsable de Pékin, alors que le président américain Donald Trump a averti qu'il ne signerait pas un mauvais accord.

Les investisseurs restent par ailleurs confrontés à l'assombrissement des perspectives économiques mondiales.

La semaine dernière, l'OCDE et la BCE ont lancé un avertissement sur le ralentissement économique, renforçant les craintes des investisseurs sur les marchés.

Lundi, en attendant les statistiques américaines sur les ventes au détail et les stocks des entreprises pour décembre, ils ont pris connaissance du recul de 0,8% de la production industrielle allemande en janvier, qui renforce les inquiétudes sur la conjoncture allemande.

La Banque de France a en outre abaissé lundi à 0,3% sa prévision de croissance économique pour la France au premier trimestre, dans un contexte de fort ralentissement de l'activité au niveau international et européen.

En Chine, l'indice des prix à la consommation est tombé le mois dernier à son plus bas niveau depuis plus d'un an, confirmant l'affaiblissement de la conjoncture chinoise, aux prises avec une baisse de la demande mondiale.

Sur le front des valeurs, Airbus avançait de 0,38% à 111,90 euros, après le crash dimanche d'un Boeing 787 flambant neuf d'Ethiopian Airlines au sud d'Addis Abeba, dans lequel 157 personnes ont péri.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...