En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.99 PTS
+0.44 %
4 811.50
+0.53 %
SBF 120 PTS
3 833.32
+0.63 %
DAX PTS
10 936.66
+0.41 %
Dowjones PTS
24 211.25
+0.61 %
6 695.11
+0.38 %
1.140
-0.02 %

La Bourse de Paris prudente face aux discussions sino-américaines

| AFP | 734 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris évoluait autour de l'équilibre lundi matin, prudente face à la reprise des discussions dans le différend commercial opposant la Chine et les États-Unis.

À 09H43, l'indice CAC 40 gagnait 0,89 points à 4.738,01 points. Vendredi, il avait fini en forte hausse (+2,72%) à 4.737,12 points.

"La guerre commerciale devrait rester dans tous les esprits alors qu'une délégation américaine se rend à Pékin lundi et mardi pour de nouvelles discussions", écrivent dans une note les analystes de Saxo Banque.

Les négociateurs américains devaient entamer des discussions avec leurs homologues chinois lundi matin à Pékin pour tenter de mettre fin à la guerre commerciale entre les deux premières économies du monde.

Ces discussions, dont le lieu n'a pas été révélé, devraient se tenir jusqu'à mardi. Elles sont les premières à mettre face-à-face des négociateurs des deux pays depuis que le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping sont convenus début décembre en Argentine de se donner un délai de trois mois, jusqu'à début mars, pour tenter de mettre fin à leur affrontement à coups de droits de douane.

Les investisseurs sont confrontés cette semaine à "un duo de risques liés à Trump. Premièrement, les relations sino-américaines sur le commerce sont au coeur de l'attention avec la reprise des discussions deux mois avant la fin de la trêve. Nous avons entendu des mots chaleureux lundi matin, mais la preuve sera dans le détail d'un accord", observe Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

"Deuxièmement, le 'shutdown' américain s'embourbe du fait que le président refuse de reculer sur son mur à la frontière avec le Mexique", a-t-il ajouté.

Les vacances parlementaires terminées, la Première ministre Theresa May replonge cette semaine dans les affres du Brexit et tentera une nouvelle fois de convaincre les députés britanniques de ne pas enterrer l'accord de sortie de l'UE conclu avec Bruxelles.

Après avoir pris connaissance du recul des commandes industrielles allemandes plus fort que prévu en novembre (-1%), les investisseurs s'intéresseront plus tard dans la journée à celles aux Etats-Unis pour le même mois et à l'indicateur d'activité dans les services (ISM) pour décembre.

Sur le front des valeurs, Alstom perdait 2,56% à 33,89 euros. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué dimanche que refuser la fusion avec l'allemand Siemens serait une "erreur économique" et une "faute politique" de la part de la Commission européenne.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

Parce qu'ils le valent bien ! A l'occasion de l'annonce du versement d'une prime exceptionnelle de 1 000 euros à ses 14 300 collaborateurs en France, L'Oréal a rappelé le salaire moyen d'un ouvrier…

Publié le 16/01/2019

Conformément au dispositif proposé par le gouvernement d'une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, et compte tenu de la belle année 2018 qu'a réalisée le groupe, L'Oréal annonce le versement…

Publié le 16/01/2019

Une erreur s’est glissée hier dans notre dépêche sur JPMorgan. Les revenus ont augmenté de 4% et non pas baissé de 4%. Le texte corrigé suit. J.P. Morgan a dévoilé des résultats inférieurs…

Publié le 16/01/2019

  FLEURY MICHON SA au capital de 13 382 658.85 Euros - RCS la Roche sur Yon B 572 058 329         BILAN SEMESTRIEL DU CONTRAT DE LIQUIDITE  CONTRACTE…

Publié le 16/01/2019

Pierre et Vacances annonce l’acquisition de la start-up française RendezvousCheznous.com, une marketplace lancée en 2014, qui met en relation les vacanciers avec les hôtes locaux pour des…