En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 027.79 PTS
-0.12 %
5 031.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 020.16
-0.04 %
DAX PTS
11 361.25
+0.07 %
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.133
-0.01 %

La Bourse de Paris termine une séance hésitante en légère hausse

| AFP | 807 | 3 par 1 internautes
La Bourse de Paris ferme en hausse
La Bourse de Paris ferme en hausse ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse mardi (+0,27%), les investisseurs, partagés entre des nouvelles positives sur le plan géopolitique et des craintes au sujet des tensions commerciales, restant prudents.

L'indice CAC 40 a pris 14,16 points pour clôturer à 5.283,79 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,33%.

La cote parisienne a démarré du bon pied, avant d'être rattrapée par les craintes commerciales et de basculer dans le rouge. Elle a de nouveau inversé la tendance en fin de séance.

"Le marché essaie de se positionner par rapport à toutes les informations qui lui parviennent, notamment sur les questions commerciales et, pour l'instant, force est de constater qu'il a du mal à le faire", a résumé auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France. "La séance a été incertaine, sans tendance réelle".

Le marché a d'abord tenté de capitaliser sur les dernières avancées géopolitiques, notamment au sujet du Brexit après des déclarations du négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, qui a estimé possible un accord d'ici six à huit semaines.

Au cours de la journée, il a été rattrapé par les craintes au sujet de la guerre commerciale en raison d'informations sur une action intentée par la Chine contre les Etats-Unis devant l'OMC.

Ces craintes ont moins pesé sur l'indice en fin de séance mais la thématique commerciale reste dominante.

"Le marché se dit que Donald Trump va conserver sa ligne de conduite jusqu'aux élections de mi-mandat", prévues en novembre, a estimé M. Baradez.

Dans ce contexte, l'amélioration du moral des investisseurs allemands en septembre est passée au second plan.

- Secteur automobile à la peine -

Sur le terrain des valeurs, le secteur automobile, fragilisé par les tensions commerciales, a fini dans le rouge. Peugeot a perdu 0,95% à 23,00 euros, Renault 2,46% à 70,18 euros, Michelin 0,66% à 99,32 euros et Valeo 4,88% à 35,29 euros.

Le secteur technologique a de nouveau souffert. STMicroelectronics a reculé de 2,07% à 15,87 euros et Soitec de 2,35% à 62,25 euros.

Les valeurs pétrolières ont terminé dans le vert, dans le sillage de l'ascension des cours du brut. Total a gagné 2,12% à 52,98 euros, TechnipFMC 1,53% à 29,25 euros, Vallourec 0,64% à 4,73 euros et GTT 6,78% à 63,00 euros.

Séché environnement a été porté (+1,12% à 27,10 euros) par le bond de ses résultats au premier semestre, avec une activité soutenue dans tous les métiers et tirée par l'international.

Ubisoft a bénéficié (+4,25% à 92,28 euros) du relèvement de sa recommandation à "surpondérer" par JPMorgan.

Iliad a un peu profité (+0,49% à 112,00 euros) de l'annonce de l'attribution du premier lot de fréquences pour la 5G en Italie, tandis que les enchères continuent pour plusieurs autres lots.

Voltalia a reculé de 1,59% à 9,30 euros. Le producteur français d'énergies renouvelables a annoncé la vente d'un portefeuille de projets éoliens de 197 mégawatts au Brésil à la société Echoenergia, propriété du fonds d'investissement britannique Actis.

Vranken Pommery est monté de 0,84% à 24,00 euros après avoir assez nettement réduit sa perte nette au premier semestre, en dépit d'une baisse de ses ventes principalement due à la cession de sa part dans Listel.

  1. Euronext Cac 40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Le CAC40 avait repris de la hauteur ce matin avant de reperdre tous ses gains...

Publié le 16/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre vient de s'extirper par le haut d'une figure de consolidation après son ouverture en trou de cotation haussier du 16 novembre. Du côté des indicateurs…

Publié le 16/11/2018

Spineway prend 2,7% à 0,265 euro dans un volume représentant 2,6% du capital, après la nomination du CEO de sa filiale US, qui fait suite à...

Publié le 16/11/2018

Le concert monte à plus de 90% du capital

Publié le 16/11/2018

Adthink lance Hello, une plateforme self-service de monétisation programmatique pour les éditeurs...