5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Bourse de Paris achève en repli une séance volatile

| AFP | 2711 | 5 par 2 internautes
La Bourse de Paris finit en repli, pénalisée par l'euro fort
La Bourse de Paris finit en repli, pénalisée par l'euro fort ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini en repli jeudi (-0,25%), le marché étant dérouté par l'appréciation de l'euro à des niveaux qui n'avaient plus été atteints depuis trois ans.

L'indice CAC 40 a cédé 13,95 points à 5.481,21 points dans un volume d'échanges étoffé de 3,9 milliards d'euros. La veille, il avait fini en baisse de 0,72%.

La cote parisienne a débuté à l'équilibre avant de gagner du terrain durant la matinée, soutenue notamment par un bond du moral des entrepreneurs allemands.

Mais cette avance n'a pas survécu à la poursuite de la hausse de l'euro face au dollar, dans le sillage d'une réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

En effet, "l'absence de fermeté dans les propos de Mario Draghi (le président de la BCE) sur le niveau élevé de l'euro l'a au final fait grimper", estime auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste pour Saxo Banque.

Et ce d'autant plus que le billet vert continuait quant à lui de chuter après les propos du secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, lequel a vanté mercredi les mérites d'un dollar faible pour l'économie américaine.

Mario Draghi a également noté la bonne santé de l'économie en zone euro, suscitant davantage encore l'appréciation de la monnaie unique, un mouvement peu apprécié par les sociétés exportatrices.

Conséquence: l'euro est monté vers 14H00 GMT à 1,2537 dollar, son niveau le plus élevé depuis décembre 2014. Aux alentours de 16H30 GMT, il redescendait légèrement à 1,2489 dollar.

Dans ces conditions, la volatilité est revenue sur le marché parisien, qui a oscillé au-dessus et en-dessous de l'équilibre une bonne partie de l'après-midi avant de s'ancrer dans le rouge.

"Les indices européens veulent continuer sur leur dynamique haussière mais ils vont commencer à être freinés par la volatilité de l'euro", estime M. Tuéni.

Dans ces circonstances, les indicateurs du jour sont passés au second plan.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS