5 386.83 PTS
-
5 404.00
-
SBF 120 PTS
4 295.28
-
DAX PTS
13 123.65
-
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 925.64
-0.06 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Bourse de Paris finit en hausse au démarrage de la saison des résultats

| AFP | 837 | 3 par 1 internautes
La Bourse de Paris finit en hausse
La Bourse de Paris finit en hausse ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a fini bien orientée (+0,25%) jeudi, le marché continuant de reprendre des couleurs alors que s'amorce la saison des publications de résultats d'entreprises.

L'indice CAC 40 a pris 13,27 points à 5.235,40 points dans un volume d'échanges modéré de 3,1 milliards d'euros. La veille, il avait fini en nette progression de 1,59%.

Après une ouverture à l'équilibre, la cote parisienne a gagné un peu de terrain, portée par la perspective d'une normalisation plus lente qu'attendu de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Devant la Chambre des représentants mercredi, la présidente de la Fed Janet Yellen a en effet confirmé la perspective d'un resserrement monétaire progressif, tout en restant floue sur le calendrier, une prudence saluée par les investisseurs.

"Le marché semble vouloir se reprendre un peu techniquement, et repartir sensiblement à la hausse, même si les volumes commencent à être un peu étroits, comme aujourd'hui", explique à l'AFP Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Mais au-delà des spéculations autour de l'action des banques centrales, le marché va désormais se consacrer "au démarrage des publications d'entreprises", ajoute le spécialiste.

"Pour le moment, tout ce qui a été annoncé en macroéconomie pourrait être confirmé en microéconomie", souligne M. Pichard, alors que l'amélioration des fondamentaux économiques joue logiquement sur les résultats d'entreprises.

Le distributeur Casino a d'ailleurs commencé en fanfare ce jeudi, avec un chiffre d'affaires pro forma supérieur aux attentes au deuxième trimestre.

Des publications "meilleures qu'attendu, un peu comme au premier trimestre, pourraient être un catalyseur du redémarrage des marchés qui ne font pas grand-chose depuis trois mois", anticipe M. Pichard.

- Casino dopé -

Du côté des indicateurs, la journée a été relativement animée, avec notamment les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Celles-ci ont baissé un peu moins qu'attendu, mais le chiffre de la semaine précédente a été révisé à la hausse. Par ailleurs, les prix à la production ont légèrement augmenté en juin, à la surprise des analystes.

En France, la hausse des prix à la consommation a légèrement ralenti au mois de juin sur un an (+0,7% contre +0,8% en mai) et les prix sont restés stables sur un mois.

En Allemagne, l'inflation s'est élevée à 1,6% sur un an en juin, avec un effet relativement neutre des prix de l'énergie et de l'alimentation.

Sur le front des valeurs, Casino a été dopé de 3,63% à 54,29 euros par des ventes pro forma en hausse de 7,9% au deuxième trimestre, et un redressement de l'activité en France.

ArcelorMittal a fini en tête du CAC 40 avec une hausse de 2,28% à 21,72 euros, grâce au rebond des cours des métaux industriels après de très bons chiffres du commerce extérieur chinois.

Altran a progressé de 4,33% à 15,19 euros, porté par un début de suivi à "acheter" par Natixis.

TechnipFMC a été à l'inverse pénalisé (-1,96% à 23,75 euros), après avoir vu sa recommandation abaissée à "sous-performer" par Bernstein.

Air France a gagné 2,10% à 13,12 euros, ne semblant pas pâtir de la grève des pilotes de Hop!, filiale de la compagnie, qui doit durer jusqu'à mardi.

Alstom a bénéficié (+2,71% à 31,62 euros) d'un chiffre d'affaires en hausse de 6% au premier trimestre de son exercice décalé 2017/18 à 1,8 milliard d'euros.

Les titres liés au secteur bancaire ont aussi fini bien orientés à l'image de Société Générale (+0,96% à 49,60 euros), BNP Paribas (+1,41% à 66,92 euros) et Crédit Agricole (+1,05% à 14,90 euros).

Beneteau s'est apprécié de 2,50% à 15,38 euros, soutenu par l'annonce mercredi d'un chiffre d'affaires consolidé de 853,2 millions d'euros pour les 9 premiers mois de son exercice décalé, en hausse de 18,6%.

  1. CAC 40 (Euronext)

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS