Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 622.59 PTS
+0.59 %
6 660.50
+1.16 %
SBF 120 PTS
5 187.38
+0.54 %
DAX PTS
15 651.75
+0.23 %
Dow Jones PTS
34 751.45
-0.18 %
15 484.04
-0.13 %
1.175
-0.51 %

La Bourse de Paris en retrait avant la réunion de la BCE

| AFP | 361 | 2 par 2 internautes
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris reculait de 0,36% jeudi matin, en attendant les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) sur la trajectoire de sa politique monétaire.

A 09H20, l'indice CAC 40 perdait 23,69 points à 6.645,20 points, après déjà deux séances consécutives dans le rouge.

Comme son homologue américaine, l'institution de Francfort abreuve les économies européennes de liquidités pour soutenir l'activité face aux effets de la crise sanitaire.

La BCE rachète ainsi pour l'heure des obligations à hauteur de 80 milliards d'euros par mois au titre du plan d'urgence pandémie (Pandemic Emergency Purchase Programme, PEPP), censé durer jusqu'à fin mars 2022.

Les investisseurs sont impatients de savoir si elle décidera ou non de ralentir ses achats d'actifs, alors que l'inflation a accéléré pendant l'été dans la zone euro.

Certains font valoir que face à la progression des cas de contamination ou encore l'approche des élections législatives en Allemagne, la BCE devrait attendre avant de lancer la réduction de son soutien monétaire.

Si toutefois elle devait ralentir le volume mensuel de ses rachats d'actifs, de 80 milliards d'euros à 60 milliards d'euros comme l'anticipent de nombreux observateurs, "elle devrait s'efforcer de minimiser l'ampleur de cet ajustement du programme de rachats d'actifs, afin d'éviter que les investisseurs ne l'interprète comme le début du tapering", c'est-à-dire la réduction du soutien monétaire, souligne Saxo Banque.

Toutefois, "l'impact sur le marché de cette décision devrait être marginal", selon la banque.

L'actualité macroéconomique a débuté par la hausse des prix à la production en Chine qui a atteint en août son plus haut niveau en près de 13 ans, en raison d'une flambée du prix des marchandises, conséquence d'une forte demande et d'une offre réduite.

Sanofi sanctionné par un essai

Le groupe pharmaceutique a annoncé jeudi que son premier essai de phase III évaluant le rilzabrutinib dans le traitement d'une maladie de la peau auto-immune rare n'avait pas atteint son critère d'évaluation principal, ni ses critères secondaires. Son titre perdait 2,09% à 83,02 euros dans les tout premiers échanges.

Pernod Ricard monte sur recommandation

Le titre prenait 0,75% à 187,40 euros après le relèvement de recommandation de JPMorgan à "surpondérer" contre "neutre".

Rentabilité historique pour Somfy

Le constructeur français de moteurs de volets roulants et de domotique a vu ses ventes bondir de 40,8% au premier semestre 2021 et annonce une rentabilité "historique". Son titre avançait de 1,90% à 171,80 euros.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Affluent Medical, medtech française spécialisée dans le développement international et l'industrialisation de prothèses médicales innovantes, à un...

Publié le 16/09/2021

Le Conseil d'Administration de Delta Plus Group a décidé le 3 septembre 2021 de soumettre à l'Assemblée Générale mixte des actionnaires du 15 octobre...

Publié le 16/09/2021

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Publié le 16/09/2021

Après un premier semestre (juin à décembre 2020) négativement impacté par la crise sanitaire, Agripower a observé, comme anticipé, un net redressement...

Publié le 16/09/2021

OSE Immunotherapeutics SA annonce la présentation(1) de nouvelles données prometteuses de l'inhibiteur de SIRPα BI 765063, issues de l'escalade de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne