En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 782.78 PTS
-0.63 %
4 773.5
-0.65 %
SBF 120 PTS
3 801.39
-0.80 %
DAX PTS
10 681.81
-0.99 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
+0.00 %
1.142
+0.22 %

Privée de sa boussole américaine, la Bourse de Paris limite les initiatives

| AFP | 311 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris a débuté en recul jeudi (-0,41%), limitant les prises de risques en l'absence de Wall Street fermée pour Thanksgiving et face à une actualité politique toujours dense entre le Brexit et l'Italie.

A 09H08, l'indice CAC 40 perdait 20,38 points à 4.955,12 points. La veille, il avait fini en hausse de 1,03%.

"Les volumes vont commencer à se réduire du fait de Thanksgiving", ce qui peut s'avérer "une mauvaise nouvelle", car cela peut être la source d'une "plus grande volatilité", a estimé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

D'autant que les "facteurs de risque à moyen terme restent très nombreux", même si "comme on l'a vu hier, le marché reste soumis à des rebonds techniques", a-t-il complété en évoquant notamment l'Italie, les remous sur les valeurs technologiques, "les difficultés de mise en œuvre du Brexit ou encore les incertitudes à propos de la guerre commerciale".

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé mercredi qu'elle retournerait à Bruxelles samedi, après une visite éclair qui n'a pas permis de percée décisive dans les négociations sur le Brexit, à quatre jours d'un sommet censé sceller un accord final.

Côté italien, la Commission européenne a ouvert mercredi la voie à de possibles sanctions financières contre Rome, après avoir de nouveau rejeté le projet de budget 2019 de la coalition populiste au pouvoir en Italie, largement en dehors des clous européens.

Publiés avant l'ouverture des marchés européens, les chiffres du climat des affaires en novembre en France sont restés stables, malgré des perspectives légèrement dégradées sur le plan de l'emploi.

La journée verra également la publication du compte-rendu de la réunion de politique monétaire du 25 octobre de la Banque centrale européenne.

Sur le terrain des valeurs, Renault faisait du surplace (+0,05% à 59,03 euros), alors que le conseil d'administration du géant de l'automobile Nissan se réunit jeudi pour limoger son emblématique président Carlos Ghosn, détenu à Tokyo pour des malversations présumées.

Rémy Cointreau prenait 0,67% à 104,80 euros grâce à la confirmation de son objectif d'une croissance du résultat opérationnel courant sur l'année, à devises et périmètre constants, malgré des "effets de change défavorables" qui ont fait reculer de 4,3% son résultat net semestriel.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Au 5 décembre 2018, la construction de l'infrastructure complémentaire sur l'usine de Dieu Merci a d'ores et déjà atteint les deux tiers du programme

Publié le 10/12/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

Publié le 10/12/2018

Alstom a été choisi par Mumbai Metro Rail Corporation Limited (MMRCL) pour fournir un système de signalisation CBTC destiné à la ligne 3 du Métro de Mumbai (Inde). Le contrat, qui s'ajoute à…

Publié le 10/12/2018

Oceasoft, concepteur de capteurs intelligents et connectés pour l’industrie, annonce avoir demandé à Euronext la suspension de la cotation de ses actions sur Euronext Growth à compter du lundi…

Publié le 10/12/2018

Nexans et Marais Laying Technologies Australia, filiale de Tesmec Group, ont noué un partenariat au sein d'un consortium en vue de la fourniture d'un service complet de câbles collecteurs destinés…