En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 558.16 PTS
+0.72 %
5 554.5
+0.68 %
SBF 120 PTS
4 381.51
+0.66 %
DAX PTS
12 413.26
+0.85 %
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.00 %
1.129
+0.53 %

La Bourse de Paris en baisse, la macroéconomie pèse dans les échanges

| AFP | 286 | Aucun vote sur cette news
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La Bourse de Paris évoluait en petite baisse jeudi matin (-0,19%), le climat macroéconomique toujours incertain, en particulier sur le plan commercial, n'incitant pas les investisseurs à la prise de risques.

A 09H30, l'indice CAC 40 perdait 10,20 points à 5.364,72 points. Mercredi, l'indice avait terminé en baisse de 0,62% à 5.374,92 points.

Le marché parisien a ouvert "en légère baisse ce matin dans le sillage des interrogations relatives au rebond technique que nous connaissons depuis le 3 juin, de l'avancée des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine, de l'accord +secret+ entre Washington et Mexico et de l'attitude que pourrait adopter la Fed lors de sa réunion la semaine prochaine", ont résumé dans une note les analystes de Mirabaud Securities Genève.

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir "le sentiment" qu'il y aura un accord avec la Chine. Le locataire de la Maison Blanche doit rencontrer son homologue chinois Xi Jinping fin juin au Japon, en marge du sommet du G20, pour évoquer la guerre commerciale entre les deux pays. Pour l'heure, les négociations semblent dans l'impasse.

"Les préoccupations commerciales devraient persister à court terme, mais les marchés boursiers mondiaux pourraient ne pas connaître d'évolution majeure avant le sommet du G20, au cours duquel les deux dirigeants devraient se rencontrer", a estimé pour sa part David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

Côté agenda, les investisseurs ont pris connaissance avant l'ouverture des marchés du taux d'inflation en Allemagne qui est retombé en mai à 1,4% sur un an, s'éloignant de l'objectif "proche de 2%" visé par la BCE.

Ils surveilleront également la production industrielle en avril en zone euro et prêterons une oreille attentive à la réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Aux Etats-Unis, ils prendront connaissance du rapport mensuel de l'Opep, des inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que des prix à l'import et à l'export.

Sur le terrain des valeurs, Renault grappillait 0,18% à 55,09 euros. La veille, le président du groupe Jean-Dominique Senard a été adoubé par les actionnaires qui ont ratifié à une écrasante majorité son entrée au conseil d'administration du constructeur automobile français.

Les actionnaires de Renault ont par ailleurs décidé de suivre la recommandation du conseil d'administration du constructeur français et ont rejeté mercredi l'octroi d'une rémunération variable pour 2018 à l'ancien patron Carlos Ghosn, en raison de ses déboires judiciaires.

  1. Euronext CAC40

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2019

Les actionnaires de référence de la société Evolis – Emmanuel Picot, Cécile Belanger, Serge Olivier, Didier Godard et Yves Liatard ainsi que certains actionnaires historiques annoncent avoir…

Publié le 20/06/2019

Les deux groupes lancent un nouveau service baptisé Miles+Points...

Publié le 20/06/2019

Les actionnaires de référence d'Evolis, Emmanuel Picot, Cécile Belanger, Serge Olivier, Didier Godard et Yves Liatard, ainsi que certains actionnaires...

Publié le 20/06/2019

Le groupe hôtelier Accor et le groupe aérien Air France-KLM renforcent leur partenariat en proposant à leurs clients fidélisés de gagner simultanément des « Miles Flying Blue » et des «…

Publié le 20/06/2019

AXA annonce aujourd’hui qu’après 29 ans dans le Groupe, Gérald Harlin, Directeur général adjoint du Groupe, Directeur Financier et membre du Comité de direction d’AXA, a décidé de partir…